a

Lorsque Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête. Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble. Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…

Mon avis : Ces 3 romans possèdent un style fluide et très facile à lire. La sauce prend facilement car les évenements s’enchainent de façon logique, et ça dans l’entièreté de la saga. Quand je ressors des trois romans, je me dis que c’était une lecture sympathique, car j’ai aimé suivre les aventures d’Ana et Christian.

Le côté érotique ne m’a pas vraiment choquée, car bon, à part que Christian est franchement dominateur, les scènes érotiques ne sont pas des plus choquantes ! Je trouve qu’Anastasia est un personnage très interessant, car je trouve qu’on peut facilement s’identifier à elle (sur certains points bien sûr). Elle est fragile et forte à la fois, elle s’inquiète pour ses proches. C’est une jeune femme vraiment comme les autres mais on la voit se forger au fil des tomes.

Ensuite, j’ai apprécié les personnages secondaires tels que Taylor, Kate ou même José, j’aurais aimé qu’ils prennent une place encore plus importante dans le livre. Ne loupez-pas également les dernières pages du livre, où on a la vision de Christian sur une scène du premier tome, c’est assez cocasse.

Un point négatif (surtout dans le premier tome) est un énorme manque de profondeur et d’émotions. Après les nombreux je t’aime moi non plus, le livre ne décolle pas. J’en attendais quelque chose de plus, peut-être une petite étincelle, un petit plus. Ensuite, il y a un fameux manque de crédibilité dans les événements, j’ai apprécié le tome 3 mais plusieurs fois, j’ai levé les yeux aux ciels en m’interrogeant beaucoup sur les nombreuses actions qui se déroulent dans ce tome.

Je pense sincèrement que les trois tomes auraient pu facilement n’en faire qu’un. Soyons honnête, on résume la story line en quelques mots seulement, donc je pense que l’histoire en aurait été plus palpitante. Parfois, on a également l’impression que Christian et Ana sont au centre du monde entier, tout le monde les envient, et s’interessent à leur vie, et du coup, ça manquait vraiment de réalisme. J’avais l’impression qu’E.L. James mettaient ses personnages beaucoup trop en avant, dans une dimension très peu réaliste !

En bref, une trilogie agréable dans son entièreté mais qui ne vaut pas forcément le coup d’oeil.

« Je me demande parfois ce qui ne va pas chez moi. J’ai peut-être passé trop de temps avec mes héros de roman si romantiques… J’ai placé mes attentes et mes idéaux bien trop haut. »

Rendez-vous sur Hellocoton !