Virgin suicides de Jeffrey Eugenides

virgin-suicides

Dans un quartier résidentiel et huppé de Grosse-Pointe (Michigan), cinq sœurs, des adolescentes entre 13 et 17 ans, se suicident en l’espace d’une année. Cécilia, la plus jeune, ouvre le bal. Les autres l’imiteront un an après. Entre-temps, les gamins du voisinage auront vécu et souffert avec elles… à distance. Ce suicide les aura tant marqués qu’une vingtaine d’années plus tard, alors qu’ils frôlent les quarante ans, ceux-ci mèneront une enquête dans l’espoir un peu fou d’éclaircir toute cette affaire. Ce récit en est le résultat, la reconstitution la plus minutieuse et la plus fidèle possible d’une année pour le moins particulière. Tous les témoins, les animés comme les objets les plus dérisoires, sont donc convoqués.

Mon avis : Pour une fois, je me suis lancée dans une relecture. En effet, j’avais lu ce livre il y a longtemps mais le souvenir que j’en ai est vraiment très flou, j’ai donc décider de m’y remettre. Le seul point positif que je trouve est le fait que c’est conté tel une enquête policière, on est dans une perpétuelle réflexion autour des décès de ces jeunes filles.

Mais…il faut tout avouer, j’ai abandonné cette lecture arrivée à 110 pages… Je déteste faire cela mais ma PAL déborde et je n’avais pas envie de me force à (re)lire un livre qui ne me touche pas le moins du monde. Le style n’est vraiment pas agréable à lire, il y a très peu de dialogues, pas d’action, et rien pour capter mon attention. Le film de Sofia Coppola est déjà spécial, mais filmé, l’histoire prend tout son sens, et j’avais tout de même apprécié le film.. Je voulais en savoir plus grâce au livre, et vu que je me souvenais très peu de ma lecture, je me suis donc lancée..mais voilà, la sauce n’a pas pris, et je crois que je ne m’y relancerai plus jamais, ça c’est dit !

En bref, une lecture décevante.

« A ce moment, Mr Lisbon eut le sentiment qu’il ne savait pas qui elle était, que les enfants n’étaient que des étrangers avec lesquels on vivait d’un accord tacite, et il tendit la main afin de faire connaissance avec elle pour la première fois. »

18 thoughts on “Virgin suicides de Jeffrey Eugenides

  1. Il m’attend aussi dans ma Pal Vo mais j’ai beaucoup aimé le film et j’ai déjà lu du Eugenides donc j’espère que ça passera mieux =D on a tous des livres aux quelles on accroche pas c’est le jeu (heureusement il y a les autres =D) merci pour cet avis en tout cas

  2. Comme Smellslikerock, j’avais adoré le film et Kirsten Dunst y était grandiose. Ce film a un petit truc, le petit truc qui te poursuit ! ^^ Donc, je le regarde régulièrement aussi, histoire de comprendre pourquoi elles en sont arrivées là et je me fais mes propres théories ! :p
    SIion, j’ai bien envie d’essayer le livre quand même …Aller, je l’ajoute à ma wishlist ! :p

  3. Je pense avoir vu le film, mais je ne me souviens de rien…
    je tenterais bien le livre, pour ma part 🙂
    bisous et merci pour cet article 😉

  4. Je n’ai jamais lu le livre mais le film de Sophia Coppola fait partie de mes films préférés ! J’ai tellement regardé mon DVD, que je m’étonne qu’il ne soit pas rayé ! J’ai du le voir pour la première fois à 13 ans et ce fut le coup de foudre ^^ Depuis je le regarde au moins une fois par mois !

  5. Ho mince, il fait partie de ma PAL pour deux challenges !
    Je vais tenter d’oublier cet avis et reporter un peu cette lecture… Peut-être que mon esprit de contradiction aura envie de s’y mettre comme ça !
    Et pas de regret pour l’abandon, tu l’avais déjà lu une fois donc ça ne compte pas ! :p

  6. Merci pour ton avis.
    Il y a des livres, comme ça, on n’arrive pas à les terminer, il manque quelque chose.
    Je comprends parfaitement.
    Bises

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.