Sublimes_creatures

Dans une petite ville en Caroline du Sud, Ethan, un jeune étudiant, se réveille après un rêve étrange récurent : celui d’une fille qui lui est inconnue. Ce même matin il découvre sur son Ipod une chanson insolite, quasi hypnotique, « 16 lunes », et remarque une curieuse odeur de romarin et de citron. À l’école, une nouvelle élève rejoint sa classe : Lena, une jeune fille mystérieuse qui sent le romarin et le citron et qui joue « 16 lunes » dans un groupe. Ethan comprend alors que Lena est la fille de son rêve. Quel est le secret de cette fille étrange? Pourquoi et comment Ethan est-il lié à elle? 

Mon avis : Pour commencer ma petite chronique, je dois préciser que je n’ai pas lu le livre, donc je ne peux faire aucune comparaison entre les deux œuvres, et c’est tant mieux, car au vu de ce que j’ai lu, je crois que je n’aurais pas du tout aimé le film. Ici, j’ai trouvé le film sympathique mais sans être transportée…

Dans les points positifs, on retrouve sans aucun doute le scénario, que j’ai trouvé très original et j’avais vraiment envie de savoir où l’histoire allait nous mener. De plus, celui-ci n’est pas (trop) redondant et réussi à nous étonner. L’autre gros point fort du film, c’est bien sûr, et je crois que je ne suis pas la seule à la dire, les effets visuels et même les couleurs en général. Les costumes et vêtements sont bien choisis, et vraiment en adéquation avec l’univers mis en place.

Mon copain a utilisé un mot dés la fin du film : « fade ». Hé ben, sur le coup, j’ai trouvé qu’il n’avait pas tord, spécialement au niveau des personnages. Les acteurs interprétant Léna et Ethan ne dégagent rien de particulier et pour moi c’est assez frustrant quand je regarde un film. De plus, le film est vraiment beaucoup trop long (bon, j’admets qu’adapter un livre ne doit pas être évident) et donc il m’est arrivé de m’ennuyer (Bon, je suis consciente que je contredit un peu mon point positif) mais franchement j’ai eu vraiment des moments où je n’étais plus vraiment dans le film et cela m’a dérangé… Bref, dans ce genre de film, ce n’est pas celui-ci que je conseillerai en premier.

En bref, un film un peu décevant.

Beautiful-Creatures-beautiful-creatures-33719141-500-225

Le truc en + : La jeune comédienne Alice Englert, jouant Lena Duchannes, est la fille de la réalisatrice Jane Campion, à qui l’on doit par exemple l’incontournable La Leçon de piano.