Don Jon, réalisé par Joseph Gordon-Levitt

don jon

Jon Martello est un beau mec que ses amis ont surnommé Don Jon en raison de son talent à séduire une nouvelle fille chaque week-end. Mais pour lui, même les rencontres les plus excitantes ne valent pas les moments solitaires qu’il passe devant son ordinateur à regarder des films pornographiques. Barbara Sugarman est une jeune femme lumineuse, nourrie aux comédies romantiques hollywoodiennes, bien décidée à trouver son Prince Charmant. Leur rencontre est un choc, une explosion dans la vie de chacun. Bourrés d’illusions et d’idées reçues sur le sexe opposé, Jon et Barbara vont devoir laisser tomber leurs fantasmes s’ils veulent avoir une chance de vivre enfin une vraie relation…

Mon avis : Hier, petite séance de ciné avec ma meilleure amie ! Et bon, on a l’art de toujours choisir des films diffusés dans des mini-salles (aha :D) ! A l’heure où tout le monde va voir la suite d’Hunger Games, je suis donc allé voir Don Jon (Mais je vous rassure, je ne louperai pas Hunger Games pour autant!) n_n.

Alors, petite précision avant de vous parler de mon avis proprement dit ! Dés le début de Don Jon, on a droit a beaucoup d’images assez crues…et même trash avouons-le ! Plusieurs fou rires ont envahis la salle tellement les images pornographiques sont envahissantes dés le début. Mais voilà, je suis d’accord avec la critique de la presse, Don Jon est un film intelligent, et donc que je conseille (ne vous attendez pas à une simple comédie romantique surtout n_n).

Déjà, il faut savoir que c’est le premier film réalisé par Joseph Gordon-Levitt (Un acteur que j’adore, et qui fait partie de mes acteurs préférés, sans aucun doute !) et pour un premier film, on peut dire qu’il a tout fait pour étonner son public. Don Jon est un  film à la fois tordant, et à la fois très surprenant. On est sortie de la salle de cinéma assez perturbées et j’y ai pensé jusqu’à mon réveil de ce matin.

Je pense, en fait, que le film peut être perçu en deux temps : D’abord, on se fend la poire tellement c’est drôle, et surtout tellement qu’on ne comprend pas ce qui nous arrive. Des images pornos à tout va, un héros complètement barge, une façon de filmer plus qu’innovante. Des stéréotypes à tout va (le personnage de Scarlett Johansson en tête!), et surtout des événements (presque parodiques, disons-le) sans queue  ni tête qui se succèdent. Dans un deuxième temps, on découvre un héros pas si heureux que ça en fait, qui ne sait « se lâcher » avec aucune femme et donc se réfugie dans le porno…, on découvre son père (qui est sa réplique, avec 30 ans de plus…) et donc la façon dont Jon a été « conditionné », et toutes sortes d’autres points qui nous font réfléchir sur la vie, et surtout sur la personne qu’on a envie de devenir…

Bref, je n’ai pas envie de « spoiler » donc je vais m’arrêter là ! Si ma critique ne vous fait pas trop peur, n’hésitez-pas à aller le voir !

url

Le truc en + : Joseph Gordon-Levitt avait un temps pensé à confier le rôle de Jon Martello à son ami de longue date Channing Tatum. Finalement, il décida d’incarner le personnage lui-même et d’évoluer ainsi devant et derrière la caméra. Cependant, vous pourrez toujours admirer l’acteur puisqu’il apparaît en caméo dans le film, en compagnie d’autres stars du grand écran.

 

39 thoughts on “Don Jon, réalisé par Joseph Gordon-Levitt

  1. Il faut absolument que je le vois ! j’adore Joseph Gordon-Levitt également et je ne peux pas passer à côté de ce film ! Et vive les films passés dans les mini-salle ! 😀

  2. Je découvre aujourd’hui ton blog et vu que tu proposes une critique de « Don Jon », j’en déduis que tu dois être une compatriote belge vu que le film ne sort que fin décembre en France 🙂

    Quoi qu’il en soit, je l’ai moi aussi trouvé beaucoup plus intelligent que ce que certains en disent même si la fin m’a plutôt déçu. Joseph Gordon-Levitt a voulu jouer la sécurité en proposant un dénouement consensuel et conventionnel qui contraste, malheureusement, nettement avec le ton politiquement incorrect du reste. Mais c’est tout de même plutôt prometteur comme premier film !

  3. De même j’hésite à faire le déplacement, même si je suis sûr que je le verrai. Il a été bien accueilli, ton avis confirme (mais m’intrigue par rapport à ce que tu dis^^), et c’est un super acteur. Mais il a quand même refusé un rôle dans Django Unchained pour tourner son film, rien que pour ça je veux le bouder, na!

  4. J’hésitais à aller le voir, mais finalement je me dis pourquoi pas ! J. Gordon Levitt a l’air d’oser le risque derrière la caméra, et rien que pour ça, je pense que ça vaut le coup d’aller le voir. 🙂

  5. J’aime beaucoup Joseph Gordon Levitt aussi, et son film m’intriguait, merci pour la critique. Je l’ai découvert il y a longtemps, quand il faisait le fils dans la série third rock from the sun, et son évolution est intéressante, pour une fois qu’un enfant acteur ne dégénère pas!

    1. C’est bien vrai ça ! Moi je l’avais découvert dans 10 bonnes raisons de te larguer, avec le regretté Heath Ledger ! J’adore ce film d’ailleurs 🙂

  6. Oh il me tente beaucoup, surtout si le premier réalisée par cet acteur ! De plus, comme tu le dit, ce n’est pas juste une simple comédie romantique, il semble avoir cherché des idées de fond pour son scénario et un montage assez novateur =)

    1. Oui ! Mais je te dis, au premier abord, c’est quand même plutôt choquant ! Faut vraiment regarder au delà de ça, et chercher à comprendre son inspiration ! 🙂 🙂 🙂

  7. ça donne bien envie de le voir en tout cas ^^ en plus j’ai vu la BA hier ^^
    Je ne le verrais pas au ciné car il faut malheureusement faire des choix (si non le porte monnaie en prend un coup mdr) mais hâte de le voir quand même 🙂
    Merci <3

    1. J’espère qu’il te plaira bien ! Je comprends t’inquiète, pour moi c’est pareil ! Je suis passionnée de film en général et je voudrais tant aller en voir plus directement au cinéma 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.