22/11/63 de Stephen King

22-11-63-stephen-king

Jake Epping est un enseignant d’anglais à Lisbon Falls, dans le Maine, qui se fait un revenu complémentaire en enseignant aux adultes dans le programme GED. Il reçoit un essai de l’un des étudiants : une histoire macabre, déchirante, au sujet d’une nuit il y a 50 ans quand le père d’Harry Dunning est arrivé à la maison, a tué sa mère, sa soeur et son frère avec un marteau. Harry s’en est sortit avec une jambe mal en point, comme le prouve sa démarche actuelle. Un peu plus tard, Al, l’ami de Jake, lui raconte un secret : sa boutique est un portail vers 1958. Il enrole Jake dans une folle mission afin d’empêcher le meurtre de John Kennedy. Ainsi sa nouvelle vie en tant que Jakes George Amberson, son nouveau monde d’Elvis et JFK, un monde de grosses voitures américaines, d’un solitaire en difficulté nommé Lee Harvey Oswald et d’une bibliothécaire prénommée Sadie Dunhill, qui devient l’amour de Jake et qui transgresse les règles normales du temps.

Mon avis : Aujourd’hui, je vous parle d’une lecture que j’ai traîné quand même deux semaines (mais bon, 930 pages, disons que c’est excusable! :D). 22/11/63 est mon tout premier Stephen King, et on peut dire que je ne suis pas du tout déçue !

Ce livre est littéralement passionnant ! Stephen King a un don pour raconter une histoire, pour décrire des endroits, et des émotions. J’ai adoré suivre le personnage de Jake, qui au fil des pages se dévoile à nous de façon très intéressante ! Je suis particulièrement impressionnée également par « l’introduction » de l’histoire, qui fait vraiment très réaliste. Pareil pour la « division » de l’histoire, la lecture est assez fluide, car 3 grosses parties se distinguent dans le livre et on les suit donc avec énormément de plaisir. Stephen King nous fait également nous poser des questions quand au fait des conséquences de changer le passé, et ça, ça prouve de profondes réflexions autour de ce livre !

JFK est un personnage de l’histoire qui m’a toujours intéressé et j’ai toujours voulu lire des ouvrages à son sujet. Ici, ce fut génial de pouvoir combiner des faits « historiques » avec une histoire romancée. De plus, ce livre se rapproche bien davantage du thriller que du roman historique (car la mort de Kennedy reste uniquement au stade du contexte de l’histoire).

Le seul bémol pour moi, c’est que ce fut vraiment très long à lire, j’ai failli d’ailleurs lire un autre livre quand je suis arrivé à la moitié du livre (et pourtant, l’histoire m’a vraiment plu) mais voilà, ce fut une excellente lecture, et j’ai hâte de lire d’autres livres de l’auteur (D’ailleurs, si vous en avez à me conseiller, n’hésitez-pas n_n).

« Parfois, un homme et une femme arrivent à un carrefour et s’y attardent, hésitant à choisir une voie plutôt qu’une autre, sachant qu’un mauvais choix les mènera à la fin… alors que tant de choses méritent d’être sauvées »

31 thoughts on “22/11/63 de Stephen King

  1. Moi c’est la taille des livres de Stephen King qui me fait hésiter… parce que les films tirés de ses romans me plaisent souvent… Surtout La ligne verte… ou Shining… Allez, peut-être qu’un jour je le lirai…

  2. Vraiment un coup de coeur pour celui-ci avec Docteur Sleep dans les récents de SK, un roman tellement fort avec une telle introspection où on rentre dans les années 60, on sent l’odeur de l’époque la musique de cette période. Pour moi c’est le chef d’oeuvre littéraire de Stephen King. Sinon je conseille les classiques comme Misery, ça, shining, christine, des romans toujours efficaces. Les recueils de nouvelles sont fort sympathique aussi comme Tout est fatal.

  3. Il est long, oui, mais pour développer toutes ses idées et quel bonheur ! Moi, je suis fan. Quant à te conseiller un autre de ses livres… compliqué… il est tellement varié… Laisse toi guider par ta libraire 🙂

  4. Je ne l’ai pas encore lu celui-là, l’histoire ne m’inspirait pas trop… mais finalement, vu ton article, je vais peut-être bien m’y mettre !!! Je te conseille…euh TOUS les Stephen King !! ^^ Shining et Docteur Sleep, le cycle de la Tour Sombre, La petite fille qui aimait Tom Gordon, Charlie, Carrie…. 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.