42, réalisé par Brian Helgeland

42

Un biopic sur Jackie Robinson, premier joueur de baseball afro-américain à avoir évolué en Ligue Majeure, et sur son contrat avec les Brooklyn Dodgers qui marqua l’histoire.

Mon avis : Si vous me suivez depuis un petit moment, vous devriez savoir que j’adore les biopics n_n…J’aime les films qui content de grands destins, des personnes qui ont, à leur manière, changer le monde… Et ici, 42 nous raconte l’histoire de Jackie Robinson, personne que je ne connaissais pas du tout, et qui pourtant a amené un changement dans le sport, et dans le monde en général (Pour en savoir + sur ce Jackie Robinson, cliquez ici).

Le sport est donc au centre de l’histoire, mais même si on n’est pas spécialement amateur de baseball, ça n’empêche pas d’apprécier le film à sa juste valeur… La première force de ce film se trouve surtout dans les deux acteurs principaux, Chadwick Boseman et Harrison Ford qui mènent brillamment le film et sont très convaincants dans leurs rôles.. J’ai beaucoup aimé également la retranscription de l’époque (les années 40-50 surtout). J’aime la façon de s’habiller, les décors, et l’ambiance qui en découle. De ce point de vue là, le film est également très bien fait…

J’ai vu plusieurs critiques reprochés à ce film d’être un peu trop « lisse », un peu comme Le majordome en fait. Le but premier de ces films n’est pas de montrer la violence de la ségrégation noire aux Etats-Unis mais de montrer quels changements ont pu amener des personnes sur une nation, ou même le monde en général. En tout cas, c’est comme ça que je vois les choses…

42 est donc un film que je vous conseille ! C’est un film humain mais aussi un réel drame historique, sur le racisme, et le combat d’un homme pour être reconnu dans son domaine ! A voir donc…

Le truc en + : Avant d’être confié à Harrison Ford, le rôle de Branch Rickey devait revenir à Robert Redford.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

16 thoughts on “42, réalisé par Brian Helgeland

  1. Pour ma part, j’ai quelques réserves sur le jeu de Harrison Ford qui cabotine un peu selon moi, mais pour le reste, j’ai vraiment beaucoup aimé. Un biopic efficace et émouvant que je reverrais d’ailleurs avec plaisir à l’occasion.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.