pp

À l’âge de 21 ans, Tim Lake découvre qu’il a la capacité de voyager dans le temps… Lors de la nuit d’un énième nouvel an particulièrement raté, le père de Tim apprend à son fils que depuis des générations tous les hommes de la famille maîtrisent le voyage intertemporel. Tim ne peut changer l’histoire, mais a le pouvoir d’interférer dans le cours de sa propre existence, qu’elle soit passée ou à venir… Il décide donc de rendre sa vie meilleure… en se trouvant une amoureuse. Malheureusement les choses s’avèrent plus compliquées que prévu. Tim quitte les côtes de la Cornouailles pour faire un stage de droit à Londres et rencontre la belle et fragile Mary. Alors qu’ils tombent amoureux l’un de l’autre, un voyage temporel malencontreux va effacer cette rencontre. C’est ainsi qu’au fil de ses innombrables voyages temporels il n’a de cesse de ruser avec le destin afin de la rencontrer pour la première fois, encore et encore, jusqu’à ce qu’il arrive à gagner son coeur. Tim se sert alors de son pouvoir afin de créer les conditions idéales pour la demande en mariage parfaite, pour sauver la cérémonie à venir du discours catastrophique du pire des garçons d’honneur imaginable mais aussi pour épargner à son meilleur ami un désastre professionnel. Mais alors que le cours de sa vie inhabituelle se déroule, Tim découvre que ce don exceptionnel ne lui épargne pas la peine et les chagrins qui sont communs à n’importe quelle autre famille partout ailleurs.

Mon avis : Aujourd’hui, je vous parle d’un énorme coup de cœur cinématographique ! Rien qu’avec ma note, vous savez déjà que je vous le recommande à 1000 %, je regrette d’ailleurs de ne pas avoir été le voir au cinéma n_n ! Je peux donc dores et déjà vous conseiller de le voir, il n’y a aucun doute là dessus !

Il était temps représente à mes yeux un hymne à la vie, bien loin de la simpliste comédie romantique (je dis simpliste, mais j’aime également ce genre, ce n’est pas péjoratif !). D’ailleurs, je n’ai pas envie de mettre ce film dans un case particulière, car pour moi, ceci n’est pas une comédie romantique ! On est davantage dans une comédie dramatique, où la réflexion sur les conséquences de nos choix est un point central de ce superbe film. Tim, le personnage principal, peut paraître assez niais au premier abord…mais au fur et à mesure que le film avance, notre protagoniste prend conscience de ce que le pouvoir de voyager dans le temps peut faire sur sa vie (en bien ou en mal)… et on se met parfois même à se questionner sur notre propre vie (pari gagné pour ce film !).

Rachel Mcadams crève l’écran, c’est d’ailleurs pour moi, son meilleur rôle depuis N’oublie jamais, idem pour Domhnall Gleeson (vu précédemment dans le rôle de Bill Weasley dans la saga Harry Potter) qui donne un ton bien particulier à son personnage (on est loin du cliché du beau gosse sans cervelle, accro à la chair fraiche…et c’est tant mieux !) et dont on ne peut être que sous le charme ! Parfois, sa relation avec le personnage de Mary peut paraître (trop) idyllique et sans nuage, mais qu’importe, on est plongé dans leur histoire, pour n’en ressortir qu’une fois le générique à l’écran.

La relation Père/fils est également à tomber (et pareil pour la relation Frère/soeur)…La façon dont tout est mis en place m’a profondément touchée…et toutes les répliques qui en découlent aussi d’ailleurs.. Les dialogues sont réfléchis, rien n’est laissé au hasard, et ça c’est important de le saluer ! Dans ce film, on passe par pleins d’émotions : le rire, bien entendu, la tristesse, la nostalgie…et j’en passe et des meilleures…

Trêve de blabla, je pourrai en écrire des tonnes sur ce film. Bref, Il était temps représente une bouffée d’air frais dans le paysage des romances actuelles…et vous l’aurez donc compris, à ne pas louper !

Rachel-McAdams-GIFS-35

Le truc en + : Pour incarner Mary, la Californienne Zooey Deschanel fut le premier choix de la production. A cause d’un conflit de calendrier, la jeune comédienne a dû laisser sa place à Rachel McAdams.

Rendez-vous sur Hellocoton !