Bora-Bora’s Bitches de Jacinthe Nitouche

bora-bora-s-bitches-331154

Salut les culs, moi c’est Jacinthe Nitouche, Jaja pour les intimes. Que dire à part que je vis ou plus exactement j’essaye de survivre avec trois filles plus cinglées les unes que les autres, Pétra Van de Pute, Jane Moreau et Phillis Pine dans un endroit que nous avons rêveusement surnommé « Bora-Bora ». Oui sur le papier ça peut envoyer de la bûchette mais dites-vous que dans la vie c’est pire. Pour épicer le tout, un mâle de nature indéterminée qui a le don de me mettre le téton en érection et la vulve au court bouillon est apparu subitement sur notre palier. Vous allez donc suivre une année de notre merveilleux quotidien et j’ai envie de dire : « Mais quel quotidien !!!! ». Quoi ? C’est moi qui raconte, je ne vais pas vous dire que notre quotidien est aussi mou que le périnée de Mamie Nova, ce ne serait pas crédible. Voilà, alors après j’ai envie de dire qu’il ne vous reste plus qu’à mélanger tout ça dans un shaker, de verser le tout dans un joli verre à cocktail avec une paille et de le déguster amoureusement.

Mon avis : Tout d’abord, je tiens à remercier les éditions EdiBitch pour l’envoi de leur publication Bora Bora’s Bitches ! Ce livre tourne assez bien sur la blogosphère ces temps-ci et est même un coup de cœur pour de nombreuses personnes (Je crois d’ailleurs n’avoir lu que des chroniques coups de cœur) ! Pour moi, ça n’a pas été le cas, je vous explique ici pourquoi…

En fait, ce qui m’a principalement dérangé, c’est le langage cru… Je ne suis pas vraiment prude, mais en fait, j’ai du mal à croire qu’une bande de copines puissent se parler de cette façon 7j/7, et 24h/24 ! Peut-être que je ne cottoie pas le même genre de personne que Jacinthe dans le livre, mais franchement, je me suis posée des questions à de nombreuses reprises ! Le sexe est au centre de leurs conversations, toute la journée, même quand elles parlent de façon sérieuse !

Le point fort du livre, pour moi, c’est 4B (ainsi surnommé dans le bouquin), le voisin de palier de nos 4 héroïnes ! J’ai trouvé son personnage mystérieux et disons-le…sexy ! Je comprend d’ailleurs l’intérêt des filles, et surtout celui de Jacinthe, qui en est complètement folle ! L’humour est également au rendez-vous (vous vous surprendrez à éclater de rire à plusieurs reprises, j’en suis sûre !) et durant l’intégralité du roman ! Un autre point que j’ai bien apprécié, ce sont les références actuelles à des acteurs, des films, des séries TV ou des faits d’actualité en général. Bora Bora’s Bitches est clairement dans l’air du temps !

Bref, Bora Bora’s Bitches, c’est un livre de Chick-lit, mais au langage cru et sans langue de bois…donc amateur de belle plume philosophique, passez votre chemin. Par contre, si vous avez envie de vous marrer (certaines répliques sont en passe de devenir cultes, je n’en doute pas), ce livre est peut-être fait pour vous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Coin Littéraire.... Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

26 réponses à Bora-Bora’s Bitches de Jacinthe Nitouche

  1. Erika dit :

    Je me dit que c’est soit j’aime soit je vais pas aimé. Je pense que ça va peut être m’embêter ce côté langage cru tout le temps. A voir, perso t’es la première chronique que je lis, et je sais que je peux me fier à ton avis.

  2. J’ai pas mal entendu parler de ce livre aussi, ainsi que de son langage… c’est pour ça que ça ne me disait trop rien de le lire. Je vois que tu confirmes mes impressions. Comme tu le dis, je pense passer mon chemin. Dommage, car la couverture m’avait l’air bien sympa !

  3. Parole de Lea dit :

    Ce livre a l’air drôle mais le résumé ne me dis trop rien …
    Merci pour ta critique en tout cas 😉

  4. encore une fois, je rejoins ton opinion sans même l’avoir lu ! autant quelques conversations sans tabou peuvent être sympa, mais tout le roman sur le même ton, ça doit vite devenir lourd…

  5. erine6 dit :

    C’est clair que tout le long sur ce registre ça peut devenir « lassant ». Ou alors il faut alterner une autre lecture plus sérieuse en même temps. A méditer.

  6. ladythat dit :

    ta critique m’a rassuré car j’avais déjà du mal avec le langage de la quatrième de couv, donc si tu dis que c’est assez cru tout du long… rien que les noms des filles sont atroces! Je vais continuer à passer mon chemin :p

  7. liliflower66 dit :

    Je suis bien tentée par ce bouquin ^^

  8. viou03 dit :

    Rassures toi , tu n’es pas la seule à ne pas avoir eu un coup de coeur pour ce livre . Même si je ne l’ai pas complètement , en gros pour les mêmes raisons que toi , je n’ai pas trouvé les filles crédibles .

  9. rp1989 dit :

    Je pense que je me marrerai bien avec ce livre!

  10. bookyboop dit :

    J’ai eu la même impression de tequi à la lecture du résumé … Rien que le début ne me donne pas du tout envie et je pense que si je ne le voyais pas apparaître de partout sur la blogosphère, je n’y aurais jamais touché dans une librairie !

  11. maghily dit :

    Ce livre ne me dit rien du tout ! Je ne suis pas contre un langage cru mais ici, rien que le résumé suinte à la fois la niaiserie et la vulgarité. Le niveau n’a pas l’air de dépasser le niveau « ado » mais ce n’est pas le genre de littérature que je proposerais à ma petite cousine ! Bref, vraiment pas un livre pour moi !

  12. Tequi dit :

    Je vois vraiment pourquoi tu restes dubitative face à ce livre parce qu’en lisant le résumé j’ai eu la même impression… Parce que ce langage imagé peut être super drôle et « contemporain » mais qu’en même temps je ne suis pas sûre que tout un roman sur ce ton me botterait… Du coup j’ai à la fois envie d’y jeter un oeil et à la fois un peu peur de ce que ça pourrait donner…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.