1

« Elsa écrivain, et Pierre, avocat, se croisent lors de la soirée de clôture d’un salon du livre : un regard, un briquet qui change de mains, des rires un peu trop nerveux, le frémissement d’une histoire possible… Une rencontre ? Sauf que la vie de Pierre, c’est d’abord sa famille : ses enfants et Anne, sa femme depuis quinze ans, celle qui l’aimera toujours, et qu’il aimera toujours, en dépit de la routine et du temps qui passe, il le sait. Elsa, de son côté, se reconstruit peu à peu suite à un divorce compliqué, se partageant entre l’écriture, ses ados qui grandissent trop vite, ses amies et une histoire légère comme l’air avec Hugo, son jeune amant. Pour elle, l’homme marié est un tabou et même pire : une erreur. Pourtant… Dès le premier regard, la rencontre de Pierre et Elsa s’inscrit dans une temporalité différente, comme si présent et futur possible se dédoublaient, s’entrechoquaient… jusqu’à créer une réalité où tout serait possible. » 

Mon avis : Comme je vous le dis souvent, il y a des films qu’on va voir au cinéma de façon inattendue…et ce fut le cas ici pour Une rencontre. J’ai passé un très joli moment ciné, mais j’ai également été très déçue par certains points.

Il est utile de préciser que je ne suis pas très fan de Lisa Azuelos depuis son film LOL que je n’avais pas  du tout aimé… (mais je sais que certains sont très fans :]). Ici, en plus d’être réalisatrice, elle apparait également dans le film sous les traits d’Anne, la femme trompée de Pierre (François Cluzet). Je me rends compte d’ailleurs que je ne l’apprécie pas beaucoup plus en tant qu’actrice. Ce qui marche à 1000% dans ce film, c’est le duo Cluzet/Marceau, sans aucun doute ! Sophie Marceau prend d’ailleurs énormément de place dans le film tant elle incarne bien son personnage ! J’ai une nouvelle fois, été subjuguée par cette magnifique actrice ! Cluzet est parfois légèrement en dessous car,  vrai dire, ce n’est pas le registre où je préfère le voir à.

Une rencontre nous est conté de façon très spéciale, vu qu’il inclut des « possibilités » que cette histoire d’amour pourrait engendrer dans l’avenir. Ce que j’ai adoré dans ce film, c’est l’image et la bande-son. Certaines scènes sont vraiment sublimes (Lisa Azuelos a un don pour faire des superbes gros plans, et d’insister sur des détails qui passent très bien à l’écran). Le film se base uniquement sur la naissance d’une relation amoureuse, et j’ai beaucoup aimé la simplicité qui s’en dégage.

Par contre, voilà, l’énorme bémol du film, à mes yeux, c’est la fin ! J’ai pas envie de trop en dire…mais franchement, si c’était pour faire ça, autant ne rien faire du tout x) ! Que ceux qui ont vu le film me dise ce qu’ils en ont pensé, car je suis très sceptique. Mais bref, au vu du résumé du film et de  ma critique, vous comprendrez peut-être que ce film est également très gnangan (comme le dirait si bien mon chéri), c’est une histoire d’amour assez guimauve et qui, j’en conviens, ne plaira pas à tout le monde…mais voilà, Une rencontre est pour moi bien au dessus de LOL et vaut le coup d’œil.

Le truc en + : Avant de s’appeler Une Rencontre, la comédie romantique de Lisa Azuelos a eu pour nom Des gens bien et Pressentiment.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !