Je n’étais qu’un fou de Thierry Cohen

71bSDG5oIrL._SL1500_

« New York, Upper East Side. Samuel Sanderson est un écrivain célèbre et adulé qui profite de sa notoriété pour séduire ses lectrices… Jusqu’au jour où un curieux message lui arrive sur Facebook : « Je suis toi dans vingt ans. Et je viens t’avertir des drames à venir. » Qui se cache derrière cette mise en garde ? Un lecteur dément ? Un confrère jaloux ? Une femme délaissée ? Un proche qui voudrait lui faire changer de vie ? Ou s’agit-il vraiment de son double ? Pris au piège, Samuel part à la recherche de son mystérieux messager. Une quête effrénée et paranoïaque qui le conduira aux frontières de l’amour et de l’impossible. »

Mon avis : Aujourd’hui, je vous parle littérature avec un auteur que j’adore, Thierry Cohen. Mon plus gros coup de cœur de l’année 2013 était d’ailleurs pour un de ses romans, Si un jour la vie t’arrache à moi.Son tout dernier livre Je n’étais qu’un fou dont il est question aujourd’hui m’a beaucoup beaucoup plu, je vous en parle tout de suite

Ce que j’aime particulièrement avec cet auteur, c’est son écriture. Elle est fluide et se lit très très vite. De plus, le texte est toujours parsemé de réflexions, et de citations que j’aime relire (d’ailleurs, j’en note toujours tout plein). Dans ce roman, plusieurs thèmes sont abordés tels que les regrets, la famille mais aussi l’amour et le succès. Ils sont très bien exploités et nous font également nous remettre en question sur nos priorités dans la vie, ce qui est très intéressant.

Ensuite, l’auteur parvient  à nous étonner, car son histoire prend un tournant inattendu (qui ne plaira peut-être pas à tout le monde car le final est assez rocambolesque). Le suspens est bien maintenu, on ne peut déposer le livre sans connaître la suite des aventures de Samuel, et ça, c’est très plaisant… Les événements sont cohérents, et l’auteur réussit à nous faire tourner la tête, et à soupçonner tous les personnages. On ne peut que s’attacher à Samuel et à vouloir comprendre tout ce qui se passe en même temps que lui.

Bref, Je n’étais qu’un fou est un très bon roman que je vous conseille, n’hésitez pas à découvrir Thierry Cohen, un auteur fantastique n_n.

« A quel moment devient-on con, stupide, aveugle ou sourd au point d’accepter de mener une existence pour laquelle on n’est pas fait, de jouer un rôle de composition, de simuler des sentiments, des émotions ? »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Coin Littéraire.... Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

24 réponses à Je n’étais qu’un fou de Thierry Cohen

  1. Je ne connais pas du tout mais tu m’as donné envie !
    Bonnes lectures estivales

  2. blueedel dit :

    Tu as choisi l’extrait qu’il me fallait !!! Allez hop sur ma liste d’été 🙂

  3. stelphique dit :

    Bon , moi qui suis une fan de ses débuts: il est meilleur que Musso et Levy!!!!Jamais de deception avec cet auteur!!!!
    Contente qu’il t’es toi aussi convaincue Kimy!!!!Très jolie histoire….a bientôt!

  4. Charlotte dit :

    Je ne sais pas pourquoi, mais ça me fait penser à du Musso xD
    En tout cas, ctrès envie de le lire 🙂

  5. tequi dit :

    Il faut vraiment que je découvre cet auteur !!!

  6. C’est très intriguant, je ne connais pas du tout cet auteur! 🙂

  7. Charline dit :

    J’avais adoré j’aurais préféré vivre du même auteur, je pense que je vais me laisser tenter par ce nouveau titre 🙂

  8. rp1989 dit :

    Tiens je ne connaissais pas l’auteur. Je note!

  9. Tu m’a donné envie… Et le style semble me convenir d’après l’extrait que tu nous a proposé 😉

  10. Reaser's Addiction dit :

    Le résumé est très intriguant, et puis c’est un auteur que je ne connais pas. Je me l’achèterai peut être !
    Merci pour cette découverte

  11. gaïa dit :

    Merci pour le partage, cela donne envie de lire le livre. 🙂

  12. missliloufrance dit :

    Ah, ce livre m’intérésse ! Merci de me l’avoir fait découvrir, j’essaierai également Si un jour la vie t’arrache à moi ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.