Le labyrinthe, réalisé par Wes Ball

123

Quand Thomas reprend connaissance, il est pris au piège avec un groupe d’autres garçons dans un labyrinthe géant dont le plan est modifié chaque nuit. Il n’a plus aucun souvenir du monde extérieur, à part d’étranges rêves à propos d’une mystérieuse organisation appelée W.C.K.D. En reliant certains fragments de son passé, avec des indices qu’il découvre au sein du labyrinthe, Thomas espère trouver un moyen de s’en échapper.

VRAIMENT_BON

Mon avis : Hello les amis ! Aujourd’hui, je vous parle du Labyrinthe, l’adaptation du livre du même nom écrit par James Dashner ! Personnellement, je n’ai pas lu les livres de la trilogie donc je ne ferai aucune comparaison mais vous parlerai simplement de mon ressenti par rapport à ce film, que j’ai beaucoup aimé !

Le Labyrinthe surfe sur la vague des films pour adolescents du moment : de l’action, des personnages attachants et une bonne dose de dystopie ! Franchement, j’ai beaucoup aimé ! Les événements s’enchainent sans temps mort et on reste scotché à son siège jusqu’à ce que le générique de fin apparaisse à l’écran. La réalisation de ce film est plus qu’à la hauteur, les effets spéciaux sont géniaux, et m’ont fait sursauter à de nombreuses reprises. Je trouve que Le labyrinthe mêle très bien plusieurs genres sans (trop) tomber dans les clichés. J’ai d’ailleurs été très étonnée de ne pas voir d’histoire de cœur se profiler, mais au final, c’était plutôt sympathique de se focaliser sur l’univers et l’histoire en général.

Au niveau du casting, je l’ai beaucoup aimé également (à part peut-être Kaya Scodelario qui a une tête qui ne me revient pas trop). Petit coup de cœur pour Thomas Sangster (Newt dans le film) qui j’espère aura un rôle plus important dans les prochains films !

Par ailleurs, le film possède quelques points faibles, surtout concernant l’arrivée de la fille…que je n’ai pas trouvé très crédible… Ensuite, il y a quelques faiblesses au niveau de la fin et du dénouement, mais j’espère que les prochains volets nous dévoileront davantage d’éléments.

Bref, pour ma part, j’ai beaucoup aimé et je vous le conseille !

Le truc en + : Le jeune Blake Cooper y est allé au culot en auditionnant d’une façon peu commune. Il a en effet contacté l’écrivain James Dashner et le réalisateur Wes Ball sur Twitter pour leur demander le rôle de Chuck.

Signature
Rendez-vous sur Hellocoton !

69 thoughts on “Le labyrinthe, réalisé par Wes Ball

  1. Je n’ai pas encore lu les livres, mais je vais surement m’y pencher de plus près, surtout si l’univers est pas mal développé. Le film, je le verrai surement pour ma faire mon opinion, mais en règle général les avis sont plutôt bons =)

  2. C’est marrant parce que les faiblesses que tu cites ce sont exactement les trucs qu’ils n’ont pas respecter du livre ^^ et le pire c’est que ce sera important pour la suite (s’ils en font une)

    1. Malheureusement, dès qu’un livre est adapté, il y a ce type de faiblesses qui deviennent par la suite des bévues si je puis dire ! Quand tu as lu Dome de King et que tu en vois l’adaptation TV, bin… ça colle pas toujours… C’est dommage d’ailleurs !

      1. Pour le Labyrinthe c’est vraiment choquant d’autant que ce qu’ils n’ont pas gardé est justement ce qui aurait super bien marché à l’écran. Parce que quand je lisais la trilogie je me demandais ce qu’ils allaient bien pouvoir montrer parce qu’il ne se passait pas grand chose non plus ^^

  3. Pareil que sphinxou, je n’ai lu que le premier tome qui ne m’avait pas particulièrement emballé et pour le film j’entends tellement souffler le chaud et le froid que je ne sais plus quoi en penser ! je verrais en DVD, ça sera plus sûr ! ^^

  4. Je n’ai pas trop aimé le premier livre (le seul que j’ai lu) même si j’avais trouvé le concept très intéressant. Mais à voir ta chronique alors que tu n’as pas lu le livre , ça me donne envie de tenter le film quand même 🙂

Répondre à sphinxou Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.