La lettre de Queenie de Rachel Joyce

9782845637733-653x1024

Vingt ans que leurs chemins s’étaient séparés. Il a suffi d’une lettre de Queenie, lui annonçant qu’elle allait mourir, pour qu’Harold Fry décide de la retrouver. Alors qu’il traverse, à pied, l’Angleterre, Queenie, de son côté, redoute les retrouvailles. Comment lui faire face ? Comment lui dire ce qu’elle cache depuis tant d’années ? Queenie lui écrit une seconde lettre. Elle lui raconte toute l’histoire. Cette fois-ci, pas de mensonges. Il est temps pour elle de lever le voile et de se libérer de cette culpabilité qui la ronge. Mais qu’a-t-il bien pu se passer, il y a vingt ans, dans cette petite ville du sud de l’Angleterre, pour qu’elle veuille la quitter et ne jamais y revenir ? Une histoire de destins manqués, tendre et bouleversante. Après La lettre qui allait changer le destin d’Harold Fry arriva le mardi…, roman salué dans le monde entier, Rachel Joyce nous livre la vérité poignante de Queenie.

vraiment_bon

Mon avis : Hello à tous ! Récemment, j’ai lu La Lettre qui allait changer le destin d’Harold Fry arriva le mardi pour pouvoir lire La lettre de Queenie, reçu grâce à la Masse Critique de Babelio ! Hé bien, je pense sincèrement avoir préféré ce tome (même si l’auteur préfère dire « livre compagnon »). Dans ce livre, on découvre donc Queenie, cette femme atteinte du cancer, et ce pendant la longue marche d’Harold…. On a donc droit à la « même » histoire mais d’un point de vue différent. J’avais peur que ce soit redondant, il faut le dire, mais, vraiment, il vaut la peine… J’ai adoré l’histoire de Queenie, prendre connaissance de son passé et surtout de ses émotions.

Ce livre est une véritable déclaration d’amour, remplie de sacrifices. Rachel Joyce nous montre ce qu’est le véritable amour, et franchement, ça m’a profondément touché. Bon, ne prenez pas peur, ce n’est pas du tout un roman à l’eau de rose, on n’est bien loin de tout ça. La plume de l’auteur est toujours aussi belle et parvient à mêler les différents genres… La fin est vraiment sympathique et plutôt inattendue. La lettre de Queenie est un roman qui se déguste, j’ai aimé prendre le temps de le découvrir et surtout d’apprendre à connaître Queenie. C’était également très intéressant de découvrir les dessous d’un centre de soins palliatifs, que ce soit au niveau du personnel, des patients ou du lieu en tant que tel. On sent que l’auteur a voulu ressortir une image positive, et surtout sereine du centre où Queenie vit ses derniers instants.

J’espère vous avoir donner envie car j’ai vraiment passé un bon moment avec les deux romans de Rachel Joyce. La lettre de Queenie me laissera un doux souvenir…

Lu dans le cadre de :

masse_critique

Extrait : « Les gens peuvent aimer de différentes façons, dis-je à David. Tu peux aimer intensément en faisant beaucoup de bruit, ou tu peux le faire en silence, en lavant la vaisselle. Tu peux même aimer quelqu’un sans qu’il le sache. »

tous les livres sur Babelio.com

signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

Ce contenu a été publié dans Coin Littéraire.... Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à La lettre de Queenie de Rachel Joyce

  1. Tiens, je n’avais jamais entendu parler de ce roman… je prends note 🙂

  2. Virginie dit :

    Article fort sympathique, une lecture agréable. Ce blog est vraiment pas mal, et les sujets présents plutôt bons dans l’ensemble, bravo ! Virginie Brossard LETUDIANT.FR

Laisser un commentaire