286807Casey, une adolescente brillante et optimiste, douée d’une grande curiosité scientifique et Frank, un homme qui fut autrefois un jeune inventeur de génie avant de perdre ses illusions, s’embarquent pour une périlleuse mission. Leur but : découvrir les secrets d’un lieu mystérieux du nom de Tomorrowland, un endroit situé quelque part dans le temps et l’espace, qui ne semble exister que dans leur mémoire commune… Ce qu’ils y feront changera à jamais la face du monde et leur propre destin !

bon

Mon avis : Coucou à tous ! Je reviens ce lundi avec la critique du film A la poursuite de demain, réalisé par Brad Bird (On lui doit déjà Ratatouille et Les indestructibles) par les Studio Disney. Sorti en mai 2015, je l’avais loupé au cinéma et je l’ai découvert avec plaisir tout récemment.

Dans l’ensemble, j’ai bien aimé. Le rythme d’À la poursuite de demain est dynamique, on ne s’ennuie pas. Les péripéties s’enchainent rapidement et visuellement, tout est vraiment magnifique (d’ailleurs, au cinéma, ça devait vraiment être quelque chose). Certaines scènes valent donc clairement le détour. J’ai beaucoup aimé la morale du film également. Les personnages et leur histoire véhiculent un message positif… Le futur est vu d’une façon assez inovante et j’ai vraiment apprécié le concept. Au niveau du casting, il est très sympa. Le duel Clooney-Laurie est très sympa, et m’a amusée! Brit Robertson (à qui je voue un culte depuis The Longest Ride) campe une héroïne sympa à qui on s’attache facilement.

Néanmoins, le deuxième partie du film est clairement moins bonne. On s’intéresse plus à l’univers qu’au scénario. Je trouve qu’il ne va pas assez loin et manque de profondeur. On survole trop le personnage de  Frank (Georges Clooney( et c’est dommage. Idem pour le personnage d’Athéna… On sent un véritable potentiel, qui n’est pas totalement exploité.

Au delà de ça, on passe un bon moment avec ce joli film de science-fiction et je vous le conseille.kLe truc en + :

x Le producteur exécutif du film, Jeff Jensen, a écrit en collaboration avec le dessinateur de bande dessinée Jonathan Case, un roman prequel du film, intitulé « Before Tomorrowland ».

urlExtrait : « There are two wolves who are always fighting. One is darkness and despair. The other is light and hope. The question is… which wolf wins? »

signature

Rendez-vous sur Hellocoton !