États d’âmes #4

12107198_10153345692481051_824747910268163381_n

Coucou à tous. Aujourd’hui, je reviens avec un article personnel. J’en sors peu souvent mais de temps à autre, j’aime vous parler de ma vie, de certaines choses qui me tiennent à cœur. Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, je suis bibliothécaire et hier, j’ai enfin pu mettre le (quasi) point final à un projet que nous menions de front depuis des mois avec ma collègue. Il faut savoir que je travaille dans une petite bibliothèque de village (en Belgique). Nous sommes 2 bibliothécaires, à l’esprit rempli d’idées et de projets futurs. Evidemment, certains prennent du temps et d’autres sont même irréalisables mais quand un projet que vous portez depuis 6 mois prend forme, ça vaut la peine de le partager.

Venons-en au fait, ce projet c’est la création de « Boîtes à lire ». Mon village est assez étendu et regroupent 5 entités différentes. Notre bibliothèque est au centre du village mais est parfois difficilement accessible pour la population. Nous avions envie de créer des boîtes permettant un accès à la culture mais dans une dimension complètement différente. Je sais qu’en France, ces boîtes sont devenues assez usuelles, car on en trouve un peu partout mais en Belgique, le concept se développe plus lentement.

Pour ceux qui ne savent pas, une « boîte à lire » fonctionne sur le principe du livre voyageur. Sans aucune contrainte, une personne peut choisir un livre et également en apporter. Le but étant de provoquer un échange et de donner un accès complètement libre à toute sorte de littératures. Cette boîte est à l’usage autant des enfants que des adultes. La photo ci-dessus vous montre notre toute première boîte, mise en place à côté d’une plaine de jeux. Le magnifique dessin a été réalisé par Roselyne d’Oreye, illustratrice jeunesse et je ne sais pas vous, mais moi ça me donne envie de découvrir son contenu ! 4 autres boîtes seront bientôt disponibles dans le village (une par entité du village) mais celles-ci sont en cours de décoration par les écoles de chez nous. Nous avions envie que les enfants découvrent le principe d’une « boîte à lire » et qu’ils y apportent leur petite touche.

Lomogram_2015-10-12_08-41-06-

Par simple curiosité, avez-vous déjà utilisé une « boîte à lire » ? Connaissiez-vous simplement le principe ?

Voilà, ça m’a fait plaisir de partager ça avec vous. Faire voyager la culture, voir grandir de jolis projets me montre à quel point j’ai bien choisi mon métier… 🙂

signature

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

37 thoughts on “États d’âmes #4

  1. Je connais ces boîtes, il y en a deux près de chez moi 🙂 Je trouve que c’est un beau concept qui incite non seulement à lire, mais au partage. Petite question, as-tu un article où tu parles de ton métier? Ces temps-ci je réfléchis pas mal à mon choix de carrière et bibliothécaire me semble intéressant, mais il me semble avoir lu que ça prend un assez gros bagage scolaire (au Québec, je pense même qu’il faut une maîtrise…).

  2. Je ne connaissais pas du tout ! C’est très intéressant pour les villages, mais je pense que si un jour le maire décide d’en mettre un dans ma ville je ne sais pas si j’apprécierais. Il y a beaucoup de jeunes qui les détruiraient pour rire.. :/

  3. Il y a une de ces boites à côté de la station de tram près de mon boulot 🙂 A chaque fois que je passe devant en voiture, je me dis que je devrais aller jeter un coup d’œil ^^ Super projet en tous cas ! Est-ce qu’une entité de village, c’est une sorte de lotissement ? Je ne connais pas ce mot :S

    1. Oui on peut dire ça! En Belgique, c’est comme ça qu’on nomme une ville au sens large.
      Mon village c’est Gesves et il est divisé en 5 mini villages 😀

  4. Félicitations pour ce beau projet ! J’espère que les gens seront réceptifs et participeront facilement 🙂 Il me semble qu’il y a déjà eu une boîte à lire sur Nancy, mais elle a été retirée, je ne sais pas vraiment pourquoi… Ce qui est bien dommage !

  5. Je suis d’accord, en Belgique ce concept se fait rare mais j’ai espoir qu’il s’étende et ce, grâce à des personnes comme toi. J’espère en tout cas retrouver ce genre de « boites magiques » dans ma ville à l’avenir 🙂

  6. Bonne idée! Je ne vis pas dans un village mais à Paris, je sais que des endroits de ce genre y existent mais je n’en ai utilisé aucun. Par contre, dans mon immeuble, quand les gens veulent se débarrasser de livres, au lieu de les jeter ils les mettent à disposition sur les boîtes à lettre. Ca a commencé par une personne, et maintenant les gens le font régulièrement.

  7. Je trouve le principe génial, cela augmente le partage de la culture et c’est encore mieux lorsque tout le monde s’y met ensemble =)
    Je n’ai encore jamais eu l’occasion d’en utiliser, chez mes parents le village est tout petit et la population ne souhaite pas, je pense, avec ce genre de principe, malheureusement pour moi. Mais dans la ville où je suis, non plus, il n’y a pas ces petits boîtes, peut-être dans quelques temps j’espère =)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.