12075052_1233092210040925_4397346724116313898_nC’est l’histoire d’un jeune adolescent Beau qui tombe amoureux d’une vampire Edythe …

bon

Mon avis : Coucou à tous ! Petit article littéraire un peu particulier aujourd’hui. En effet, je vous parle du dernier livre de Stephenie Meyer, sorti dans le cadre des 10 ans de Twilight ! Je remercie d’ailleurs les éditions Hachette pour cet envoi. Pour contextualiser tout ça, l’auteur a simplement réécrit le premier tome de la saga, en inversant les genres (excepté pour les parents de Bella….ou pour ce cas-ci, de Beau). Le livre est composé du premier tome (« Fascination ») et quand vous le retournez, vous découvrez ce nouveau tome, sous le titre « A la vie, à la mort ». J’ai trouvé ce format très sympa car il permet à tout moment de comparer les histoires… Sachez d’ailleurs que les histoires sont extrêmement similaires (on reprend des phrases au mot près) mais divergent au niveau de certaines actions et descriptions (et ça influe donc sur le caractère des personnages).

Sincèrement, j’ai trouvé ce tome sympathique comme tout ! Il m’a replongé dans une période que j’ai beaucoup aimé. J’ai eu ma phase Twilight addict il y a quelques années, et même si tout ça m’a passé, c’est toujours très chouette de se souvenir d’une période comme ça. Stephenie Meyer nous partage également un petit bilan, dans la préface et la postface et j’ai bien apprécié de lire son ressenti.

Concernant l’histoire en tant que telle, évidemment rien de nouveau sous le soleil mais la lecture est fluide et les changements sont tout de même assez sympathiques… Un petit conseil, si vous avez l’envie de découvrir cette réécriture, déconnectez-vous de « Fascination » pour éviter de comparer tout le temps les personnages. Je le faisais au début mais ça gâchais ma lecture. Mieux vaut se laisser emporter comme dans une nouvelle histoire. La fin est également pas mal du tout et clos très bien l’histoire.

Bref, malgré toute les réserves que je pouvais avoir au départ, je ressors de ma lecture assez satisfaite.

Extrait : « J’avais toujours fonctionné ainsi. Me décider m’était douloureux, représentait l’étape que je redoutais le plus. Mais une fois mes choix arrêtés, je fonçais, en général soulagé d’être parvenu à trancher. Parfois cet apaisement était teinté de désespoir, comme quand je m’étais résolu à partir pour Forks. N’empêche, c’était mieux que de me débattre face aux différentes options qui s’offraient à moi. »

signature

Rendez-vous sur Hellocoton !