031416Et si la catastrophe cataclysmique qui a bouleversé la Terre et provoqué l’extinction des dinosaures n’avait jamais eu lieu ? Et si les dinosaures ne s’étaient jamais éteints, et vivaient parmi nous de nos jours ? Arlo, jeune Apatosaure au grand cœur, maladroit et craintif, qui va faire la rencontre et prendre sous son aile un étonnant compagnon : un petit garçon sauvage, très dégourdi, prénommé Spot.

bon

Mon avis : Coucou à tous ! Aujourd’hui, je reviens avec la critique du dernier né de Disney, Le voyage d’Arlo. Soirée cinéma improvisé avec le chéri, on s’est retrouvé rien qu’à deux dans la salle un jeudi soir ! C’était assez drôle pour s’échanger notre avis au fur et à mesure. En fait, dans l’ensemble, je suis déçue. Je m’attendais à adorer ce dessin-animé, et au final ce n’est pas le cas. Disons qu’il a tout de même réussi à me faire verser une larme mais le nombre de défauts qu’il a est assez impressionnant. On en parle plus tout de suite !

En fait, j’ai l’impression que Le voyage d’Arlo est un condensé de plein de dessin-animés différents. Plusieurs fois, j’ai dit à mon chéri : « Mais purée, on dirait une scène du Roi Lion« . Franchement, si vous l’avez vu, on ne peut pas le nier ! On retrouve également des choses de L’âge de glace ou même de Némo… et j’avoue que ça m’a dérangé. Dans le déroulement, on subit des longueurs et des répétitions, et ça m’a également gavée.

Par ailleurs il y a également du positif (sinon je ne l’aurais pas qualifié le film de « Bon »), spécialement dans la relation d’Arlo et Spot, le petit être humain. L’évolution de ces personnages est intéressantes et le rôle de l’Homme pose également question. Du coup, le film se visionne différemment si on est petit ou plus âgé. De plus, le film transmet de jolies valeurs de courage et de dépassement de soi. On trouve également un belle leçon de tolérance.

Bref, pas emballée plus que ça, mais un film qui se visionne en famille (attention à certaines scènes pour vos plus petits, parce que c’est franchement déchirant parfois :[). J’ai nettement préféré Vice-Versa !

fffLe truc en + :

x Le jeune Jean-Baptiste Charles, 11 ans, a été choisi pour prêter sa voix à Arlo dans sa version française. C’est la première fois que cet enfant originaire d’île de France, par ailleurs champion de roller et passionné par l’univers Disney et la préhistoire, se livre à l’exercice du doublage.

Good-Dinosaur-Arlo-Spot-Fireflies

Extrait : « If you ain’t scared, you ain’t alive. »

signature

Rendez-vous sur Hellocoton !