122443Ben Whittaker, un veuf de 70 ans s’aperçoit que la retraite ne correspond pas vraiment à l’idée qu’il s’en faisait. Dès que l’occasion se présente de reprendre du service, il accepte un poste de stagiaire sur un site Internet de mode, créé et dirigé par Jules Ostin. (Allocine)

vraiment_bon

Mon avis : Hello à tous ! Aujourd’hui, on se retrouve pour une chronique d’un film que j’ai vu récemment et que j’ai vraiment bien aimé, Le nouveau stagiaire. Réalisé par la très célèbre Nancy Meyers (Ce que veulent les femmes, The Holiday, etc…) et avec au casting Anne Hathaway et Robert de Niro, comment vous dire que tous les ingrédients étaient réunis pour me faire passer un bon moment.

Le nouveau stagiaire nous conte donc l’histoire de Ben, 70 ans, qui décide de se réinvestir dans un nouveau projet en participant à un stage pour les séniors au sein d’une entreprise de mode. Sa rencontre avec Jules, la fondatrice de la société, va bouleversé son quotidien, mais également celui de la jeune buiseness woman. Ce film est tendre, c’est une belle histoire d’amitié qui s’intéresse autant à l’isolement des personnes n’ayant plus d’activité professionnelle qu’aux jeunes entrepreneurs qui ont du mal à combiner vie professionnelle et vie de famille. J’aime beaucoup les films qui nous montre l’importance des rencontres, qu’il est essentiel de faire attention aux autres. Le personnage de De Niro m’a beaucoup touchée et ressemble à la personne que j’ai envie d’être… 🙂

Évidemment, le tout est très prévisible et on reconnait la patte de Nancy Meyers. Le nouveau stagiaire manque de réalisme et on a parfois l’impression que tout s’imbrique un petit peu trop bien mais au fond, dans les questionnements des personnages, il n’en reste pas moins très intéressant.

Rien de nouveau sous le soleil, mais un joli moment tout de même. C’est tout ce que je demandais ! Je vous le conseille pour une soirée hivernale, je vous promets un bon moment ! ^^

jj

Le truc en + :

x Pour rendre plus crédible l’univers imaginé par la réalisatrice Nancy Meyers, la chef décoratrice Kristi Zea a pu bénéficier de l’expertise du directeur artistique W. Steven Graham. Ensemble, ils ont dû par exemple construire un vrai site internet avec les véritables photos des locaux de l’entreprise et un logo unique pour la start-up fictive du long-métrage.

tumblr_nt711b5REE1uvw5nko1_500

Extrait : « I just know there’s a hole in my life and I need to fill it… soon. »

signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !