Le garçon d’en face de Meg Cabot

logo_113350

Célibataire, Melissa tient la rubrique des potins d’un quotidien new-yorkais. Lorsque sa voisine de palier est agressée et se retrouve à l’hôpital, Melissa lui propose de veiller sur son trois-pièces et sur son danois. Vite débordée par l’animal, elle appelle à la rescousse le neveu de sa voisine qui promet d’occuper l’appartement. Mais celui-ci se fait remplacer par un ami, un jeune homme qui tient la rubrique « people » du quotidien concurrent. Entre Melissa et son voisin, la guerre est déclarée…

bon

Mon avis : Coucou tout le monde! Aujourd’hui, je commence la semaine avec la chronique d’une de mes dernières lectures. Reçu en partenariat grâce au livre de poche jeunesse, Le garçon d’en face est en fait une réédition revue et corrigée de Mélissa et son voisin publié en 2004. Ce livre a une forme particulière vu qu’il est écrit de façon épistolaire, mais en utilisant uniquement le mail. Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez peut-être que mon livre préféré La vie est un arc-en-ciel de Cecelia Ahern est écrit de cette façon! Je suis donc une grande amatrice de ce style (J’avais également adoré Quand souffle le vent du nord de Daniel Glattauer qui est un échange de mails également). Pour le coup, j’ai trouvé celui-ci un peu en dessous…mais je vous en dis davantage tout de suite.

En fait, le roman est trop long et le mail ne sert pas aux péripéties des personnages… On est frustré de louper tous les moments clés de nos personnages et je n’ai pas réussi à avoir beaucoup d’empathie pour eux. De plus, le livre est bourré de clichés… Le tout manque de surprise. La fin manque d’un petit truc, je n’avais d’ailleurs pas trop compris qu’on arrivait au bout… Dans les romances, je trouve toujours très important de mettre un vrai point final à l’histoire…

D’un autre côté, j’ai dévoré ma lecture. Le style de Meg Cabot est addictif et facile à lire (chose d’ailleurs que j’avais déjà aimé dans Avalon High, le seul autre roman de l’auteur que j’ai lu). Elle sait donner envie de continuer à lire, et de ne pas lâcher le roman. Elle combine un suspens très sympathique et laisse la place à autre chose que la romance, avec une petite enquête assez sympa ! J’ai également beaucoup aimé les personnages de Jason et Stacy, qui m’ont toujours bien fait rire au travers de leurs échanges. Je saluerai enfin la bonne dose d’humour dont l’auteur fait preuve, de part les répliques cinglantes de ses personnages.

Une lecture en demi-teinte donc mais je vais continuer ma découverte de l’auteur… Le livre est classé en jeunesse – chose étonnante – personnellement, je l’aurai plutôt rangé dans un rayon chick-lit pour adultes ! Ne vous arrêtez donc pas à ça !

Extrait : « Ce n’est pas toi qui a cru qu’enfin tu avais rencontré le plus rare des oiseaux, un homme qui n’a pas peur de s’engager, un homme d’apparence totalement et sincèrement dévoué, un homme complètement différent de tous ceux que tu avais rencontré avant, qui ne mentait pas, ne trichait pas et semblait véritablement amoureux de toi. Ce n’est pas toi qui a le cœur piétiné. »

signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 thoughts on “Le garçon d’en face de Meg Cabot

  1. dommage pour cette lecture moyenne ! je te conseille de continuer ta découvert de l’auteur car certains de ses livres sont géniaux … chaque lecture est super sympa (notamment Envie de sucré…).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.