Le 25 c’est cinéma #17

25

Hello, hello ! Désolé, je suis un peu moins présente ces temps-ci, mais j’ai besoin de profiter de l’été, un peu comme tout le monde je pense ^^ ! Aujourd’hui, c’est le petit rendez-vous du film du mois, en partenariat avec Sphinxou. En juin, nous avions regardé Rouge Rubis. Ce mois-ci, notre choix s’est porté sur Cet été-là, réalisé par Nat Faxon et Jim Rash.

21041941_20130920105737999

Pour Duncan, jeune garçon renfermé et mal dans sa peau, l’été ne s’annonçait pas terrible, coincé entre sa mère, Pam, le compagnon très autoritaire de celle-ci, Trent, et sa fille Steph. Mais heureusement, il y a aussi Owen, le directeur du parc de loisirs Water Wizz. Grâce à son amitié pleine de surprises et de spontanéité, Duncan va peu à peu s’ouvrir aux autres. Cet été-là, Duncan ne l’oubliera jamais… (Allocine)

excellent

Mon avis : Merci Sphinxou ! Grâce à ta super idée, j’ai découvert un excellent film. Cet été-là est un feel good movie attachant et émouvant ! C’est drôle, parce que il faut un temps avant de se sentir concerné par l’histoire, afin de comprendre où le scénario nous emmène. Je vous conseille très fortement ce film, qui est dans la lignée du Monde de Charlie. On en parle davantage de suite !

Parlons de l’excellent casting d’abord. Je pense qu’à part le personnage principal (Liam James), tout les autres acteurs sont connus. Habituellement, j’ai une aversion pour Sam Rockwell mais là, je pense que le film m’a totalement réconciliée avec l’acteur. Il faut dire que son rôle est génial et vraiment bien écrit. On retrouve également Steve Carell (avec un rôle très différent de d’habitude), Toni Collette ou encore AnnaSophia Robb. Tout ce beau monde apporte beaucoup au film, c’est sûr.

Pour ce qui est du scénario, sachez que Cet été-là ne raconte au final pas grand chose. C’est un film qui s’intéresse surtout à ses personnages, à la profondeur de leurs sentiments. Le thème de l’adolescence est superbement bien retranscris et l’évolution du personnage de Duncan est impressionnante mais surtout très réaliste. Et j’insiste d’ailleurs sur ce côté là. Les acteurs ne sont pas sublimés ou quoi que ce soit. On sent la réalité de la vie dans chacune des scènes, et j’ai vraiment apprécié.

L’histoire ne se clôture pas réellement et laisse notre esprit vagabonder. Mais ce qui est sûr, c’est qu’on en ressort avec le cœur enrobé de chocolat, et ravit d’avoir découvert ce très beau film… N’hésitez pas à le regarder quand vous en aurez l’occasion.

12222

L’avis de Sphinxou, ici.

Le truc en + : A l’origine, Steve Carrell avait refusé le rôle que Jim Rash et Nat Faxon lui avaient offert dans Cet été-là car il avait déjà planifié ses vacances en famille au moment du tournage, comme tous les étés dans son état d’origine, le Massachusetts. Plus tard, il a découvert que le lieu de tournage du film se trouvait juste à côté de chez lui ; il a donc accepté le rôle, pouvant faire le chemin facilement tous les jours.

tumblr_myah65BeL71rmltcao1_500

Extrait : « Parfois, on fait des choses, histoire de se protéger, parce qu’au fond, on est terrorisé. »

signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Pause Cinéma !. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à Le 25 c’est cinéma #17

  1. Ping : Mes 2 derniers films vus : Mr. Right & Last Vegas |

  2. pepparshoes dit :

    Il a l’air chouette 🙂

  3. rp1989 dit :

    Merci de la découverte, je ne connaissais pas du tout ce film.
    Bisous Kimy!

  4. Je ne me serais pas penchée sur ce film de moi-même mais tu me donnes plutôt envie de le découvrir 🙂

  5. Zélie dit :

    Je vais regarder si on le passe pas loin de chez moi, merci pour la découverte 🙂

  6. Ping : Le 25 c’est cinéma ! #17 | Merveilles Livresques

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.