Née sous X : l’enquête interdite de Sabine Menet

menet_passe_couv_hd

À l’âge de 33 ans, Sabine Menet découvre son adoption cachée. En bonne enquêtrice, elle met tout en œuvre pour retrouver l’identité de sa mère biologique, alors que tout ou presque l’en empêche en France. Confrontée aux rouages administratifs entourant l’accouchement sous X, elle se rapproche de milieux associatifs, militants et politiques. Son enquête va durer quatre ans. Pendant cette période, elle s’attache à comprendre la psychologie de l’abandon, tant au niveau de la mère que de l’enfant, avec une réflexion plus poussée sur les conséquences qu’une révélation tardive produit chez un adulte.  La question de l’identité est centrale. Au cours de son enquête, l’auteur découvre que les secrets des origines peuvent s’avérer un vrai champ de mines psychique, et retrouve les mêmes résonances auprès des pupilles et des personnes nées par insémination artificielle avec donneur anonyme.

vraiment_bon

Mon avis : Hello, hello ! Aujourd’hui, je vous parle du de ma dernière lecture que j’ai découvert grâce à l’opération Masse Critique de Babelio. Quand j’ai fait ma sélection de bouquins le jour de la Masse Critique, cette enquête de Sabine Menet m’a beaucoup intriguée. J’avoue avoir toujours eu un intérêt pour l’adoption, la recherche d’origines et tout ce qui s’y rapporte. Je ne connaissais d’ailleurs pas grand chose à l’accouchement sous X, et surtout ignorait la plupart de ses tenants et aboutissants. Et franchement, j’ai beaucoup aimé lire ce bouquin.

Je trouve d’ailleurs le style de l’auteur à la frontière entre le témoignage et le roman. Je me suis surprise à le lire comme une histoire et à être touchée par toutes les péripéties de l’auteur. Il y a beaucoup d’introspection dans ce bouquin, et de questions existentielles. Je pense d’ailleurs qu’en tant qu’enfant naturel, on a du mal à bien comprendre toutes les étapes par lesquelles passent Sabine Menet, et mettre des mots sur toutes ses émotions étaient vraiment plus que bien. Découvrir son adoption à 33 ans provoque un véritable cataclysme dans la vie de l’auteur et tout l’aspect concernant la quête de soi m’a vraiment passionnée. On ressent ce témoignage comme une véritable thérapie de l’auteure, on la sent évoluer, mais aussi perdre espoir. J’ai vraiment adoré la voir persévérer dans les méandres administratifs que provoque l’accouchement sous X.

Etant belge, il y a plusieurs associations ainsi qu’une manière de faire en France que je ne connaissais pas du tout (du point de vue des naissances, et de la gestion administrative qui en découle). Ça m’a donné envie de me renseigner pour savoir comme tout cela était géré en Belgique. Née sous X est un témoignage qui ne laisse pas indifférent et qui se lit à une vitesse fulgurante, tant on veut connaître le fin mot de cette histoire…

Bref, je vous conseille ce livre si vous êtes amateurs de témoignages.

Extrait : « Un enfant qui se croit naturel s’endort-il de la même façon qu’un enfant qui se sait adopté ? »

signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 thoughts on “Née sous X : l’enquête interdite de Sabine Menet

  1. Si jamais j’ai l’occasion de le lire, je n’hésiterai pas ! 🙂 L’accouchement sous X est malheureusement encore très tabou… Et cela peut être intéressant de lire un ouvrage sur ce sujet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.