org_1476088061

New York, 1926. Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de la ville : la communauté des sorciers risque désormais d’être à la merci des Fidèles de Salem, groupuscule fanatique des Non-Maj’ (version américaine du « Moldu ») déterminé à les anéantir. Quant au redoutable sorcier Gellert Grindelwald, après avoir fait des ravages en Europe, il a disparu… et demeure introuvable. Ignorant tout de ce conflit qui couve, Norbert Dragonneau débarque à New York au terme d’un périple à travers le monde : il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques dont certaines sont dissimulées dans les recoins magiques de sa sacoche en cuir – en apparence – banale…

coup_de_coeur

Mon avis : Coucou les loulous ! Aujourd’hui, on parle cinéma avec sûrement un des meilleurs films de l’année, les animaux fantastiques. Pour tout dire, je ne m’attendais pas à avoir un tel coup de cœur, mais il faut le dire, c’est un film génial, doté d’un casting 4 étoiles!

L’univers est magistral, je ne trouve pas d’autre mot pour le qualifier. David Yates reproduit l’univers d’Harry Potter qu’on aime tant, transposé à une époque différente avec des personnages différents. Chapeau l’artiste! Comme acteur principal, il choisit le fantastique Eddie Redmayne (qui est plus que génial dans son interprétation – même si au départ, c’est un peu désarçonnant), qui crève littéralement l’écran. Katherine Waterston, quasi inconnue, est touchante et bluffante dans son rôle. C’est vraiment une super découverte. Je pourrais d’ailleurs citer chaque acteur comme tel, mais vous l’aurez compris, je les ai tous aimé.

Les animaux fantastiques est un film avec beaucoup d’ambition, beaucoup d’enjeu. Les personnages sont creusés (bien qu’on aimerait en apprendre encore plus sur Norbert Dragonneau) et l’intrigue prend le temps de se poser. Le scénario est dense et bien mené et j’ai adoré le côté sombre de l’histoire. Les effets spéciaux sont sublimes, on aimerait d’ailleurs encore s’attarder davantage dans la valise du jeune homme…J’ai surpris mon chéri à de nombreuses reprises les yeux écarquillés d’émerveillement devant tout ce nouvel univers. Et il y a de quoi, croyez-moi!

De plus, j’ai beaucoup aimé la confrontation entre le monde des sorciers et le monde des « non-maj' », je trouve que ça pose beaucoup de questions quand on confronte tout ça à notre société actuelle. Et dans tout ça, l’humour n’est pas oublié, on passe sans cesse par tout plein d’émotions.

Je cherche mais sincèrement je ne lui trouve pas de défauts, j’ai tout simplement adoré Les animaux fantastiques, et j’ai hâte que tout ce bel univers s’approfondisse encore…

iiii

Le truc en + : J.K. Rowling a écrit Les Animaux Fantastiques en 2001. 80% des profits qu’il génère depuis sont directement reversés à des associations de protection de l’enfance à travers le monde. 

1450279464-tumblr-nzf0pn6iji1qbs74do1-500

Extrait : « You’re an interesting man, Mr. Scamander. Just like your suitcase, I think there’s more to you than meets the eye. Kicked out of Hogwarts for endangering human life with a beast, yet one of your teachers argued strongly against your expulsion. I wonder… what makes Albus Dumbledore so fond of you, Mr. Scamander? »

signature

Rendez-vous sur Hellocoton !