Dunkerque, réalisé par Christopher Nolan

Au début de la Seconde Guerre mondiale, en mai 1940, environ 400 000 soldats britanniques, canadiens, français et belges se retrouvent encerclés par les troupes allemandes dans la poche de Dunkerque. L’Opération Dynamo est mise en place pour évacuer le Corps expéditionnaire britannique (CEB) vers l’Angleterre. L’histoire s’intéresse aux destins croisés des soldats, pilotes, marins et civils anglais durant l’Opération Dynamo. Alors que le CEB est évacué par le port et les plages de Dunkerque, trois soldats britanniques, avec un peu d’ingéniosité et de chance, arrivent à embarquer sous les bombardements. Un périple bien plus grand les attend : la traversée du détroit du Pas de Calais.

Mon avis : Hello tout le monde! On se retrouve aujourd’hui pour parler de Dunkerque, le dernier film réalisé par Christopher Nolan. Mais quel film…Je sens déjà que je vais avoir beaucoup de mal à trouver mes mots. Ce long-métrage est une expérience cinématographique inédite, je crois n’avoir jamais vu ça auparavant. Dunkerque est un film immersif, intense et bouleversant.

C’est un film où le dialogue est superflu. D’ailleurs le casting ne parle pas beaucoup, seul le regard compte. Et évidemment l’intensité vibrante de chaque événement vécu par ces soldats anglais. Quand je parle d’expérience cinématographique, c’est surtout vis-à-vis du sens de l’ouïe. La bande son est signé par l’irréprochable Hans Zimmer, et je pense qu’il nous signe sa meilleure performance au niveau de l’ambiance, et également niveau ressenti. La musique et les bruitages ont une place primordiale dans le long-métrage et ajoute de l’angoisse et de la terreur. Ce qui fait qu’on est scotché à notre siège à de nombreuses reprises (tout le film en fait!).

J’ai aimé que le film suggère la violence plutôt que de la montrer. Pour tout vous dire, on ne voit jamais l’ennemi (mais on l’entend), et toute cette suggestion tient en haleine le spectateur et nous permet surtout d’être concentrer sur les personnages et le mal qui les ronge. Pour moi qui suis une vraie quiche en histoire, j’ai également appris plein de choses, et j’ai adoré ça.

Côté casting, je dis bravo à Christopher Nolan. Il s’est entouré de certains de ses acteurs fétiches tels que Tom Hardy et Cillian Murphy mais a également laissé la place à une nouvelle génération plutôt inconnue  (Fionn Whitehead, le personnage « principal » du film est bluffant!). Et petite mention à Harry Styles qui est franchement très bon acteur.

Ce qui m’empêche de mettre la note « coup de cœur » à ce film, c’est que j’ai tiqué à plusieurs reprises concernant la chronologie des événements. On découvre 3 moments de l’Histoire (sur la terre, sur la mer et dans les airs) et les pièces du puzzle peinent un peu à s’assembler. Il faudrait que je le revois pour mieux comprendre.

Bref, Dunkerque est un film à voir au cinéma. N’hésitez pas à le découvrir. C’est une expérience, vraiment!

Le truc en + : Par souci d’authenticité, pour les scènes de batailles, Christopher Nolan a décidé d’utiliser de vrais navires destroyers et non des bateaux créés numériquement.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Pause Cinéma !. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à Dunkerque, réalisé par Christopher Nolan

  1. Ping : Le chant du loup, réalisé par Antonin Baudry |

  2. Je n’ai pas encore lu une critique négative sur ce film. J’ai beaucoup aimé également.

  3. J’ai très envie de le voir !

  4. auroreinparis dit :

    Ce film est superbe visuellement mais j’ai eu un vrai problème avec sa chronologie et sa gestion de l’espace-temps.

  5. Zélie dit :

    Coucou, il me tente bien ce film !

  6. roxou06 dit :

    j’ai beaucoup aimé également ! comme toi ce j’ai apprécié la sobriété de la réalisation avec finalement peu de violence ou de moments « sanglants » !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.