L’agent Lorraine Broughton est une des meilleures espionne du Service de renseignement de Sa Majesté ; à la fois sensuelle et sauvage et prête à déployer toutes ses compétences pour rester en vie durant sa mission impossible. Envoyée seule à Berlin dans le but de livrer un dossier de la plus haute importance dans cette ville au climat instable, elle s’associe avec David Percival, le chef de station local, et commence alors un jeu d’espions des plus meurtriers.

Mon avis :  Coucou à tous ! On se retrouve aujourd’hui pour parler d’Atomic Blonde, nouveau thriller d’espionnage mettant en scène Charlize Theron et James McAvoy (2 acteurs que j’adore!). Malheureusement, ça ne l’a pas trop fait avec moi, mais je pense que je ne suis pas le public cible… Du coup, mon avis est d’autant plus subjectif, et je vous conseille de vous faire votre propre avis. Néanmoins, voici tous les points qui n’ont pas fonctionné avec moi….

D’abord une chose futile mais qui m’a agacée au plus haut point. En fait, on dirait que le film est sponsorisé par je ne sais quelle marque de cigarette. Tous les 3 plans, on a droit à un zoom sur un personnage qui fume, ou sur la cigarette ou sur un personnage qui sort une clope de sa poche. Sérieusement, c’est la première fois que je vois un film où la cigarette est si omniprésente, au point que je ne vois plus que ça! Si vous l’avez vu, dîtes-moi si j’exagère mais vraiment, j’en devenais omnibulée.

Deuxième point, le personnage de Charlize Theron. Au début, c’est jouissif car Lorraine est une femme fatale, forte avec un aplomb de dingue… Mais sérieux les gars, trop de « badass » attitude tue la « badass » attitude lol! Son personnage perd en réalisme et cohérence, et surtout on ne ressent aucune empathie pour elle même lorsqu’il lui arrive des choses assez mauvaises…

Et enfin et surtout, le scénario. Comme je vous disais au début, je ne suis pas tellement bon public pour ce genre de film (mais la bande-annonce un peu funky me faisait envie) et j’avoue que je n’ai pas tout compris. Entre les personnages qui retournent leur veste 45 fois, ceux qui débarquent on ne sait pour quelle raison, et ceux qui font des actions qui ne correspondent pas à la personnalité de départ, moi, je me suis paumée. La chronologie de l’histoire est racontée telle un grand flashback, mais je n’ai pas accroché!

Evidemment, il y a quelques points positifs comme la bande son, la photographie du film qui est juste magnifique et l’esthétique du montage (j’ai beaucoup aimé l’inscription des lieux à l’écran). Mais voilà, ça n’a pas suffit. Pour moi, c’est un flop.

 

Le truc en + : Charlize Theron a bénéficié de l’aide de 8 coachs personnels afin de se préparer physiquement au rôle de l’espionne Lorraine Broughton. L’actrice s’est également entraîné avec Keanu Reeves, rompu au combat grâce à son travail dans Matrix et la saga John Wick. Par ailleurs, le réalisateur d’Atomic Blonde, David Leitch, est aussi le metteur en scène du premier John Wick. En plus de son entraînement physique, il a fallu que l’actrice travaille avec un orthophoniste pour raffiner son accent anglais ainsi que les différentes langues que son personnage est censé maîtriser, y compris le russe.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !