KINGSMAN, l’élite du renseignement britannique en costume trois pièces, fait face à une menace sans précédent. Alors qu’une bombe s’abat et détruit leur quartier général, les agents font la découverte d’une puissante organisation alliée nommée Statesman, fondée il y a bien longtemps aux Etats-Unis. Face à cet ultime danger, les deux services d’élite n’auront d’autre choix que de réunir leurs forces pour sauver le monde des griffes d’un impitoyable ennemi, qui ne reculera devant rien dans sa quête destructrice.

Mon avis : Bon sang, les gars, je suis trop déçue. Le premier Kingsman a été pour un moi un presque-coup de cœur donc autant vous dire que j’attendais le deuxième opus avec une impatience non dissimulée. Et là, voilà, pour moi, c’est un flop. Autant le premier film dégageait une vraie classe british agrémentée d’un côté loufoque et complètement fou, autant le deuxième a tout perdu de son flegme et son originalité.

Evidemment, j’aime toujours autant les acteurs et leurs personnages, et on garde un côté un peu jouissif dans l’écriture…mais j’ai eu l’impression de voir un mauvais remake du premier où tout était encore plus accentué et encore moins réaliste.  J’ai eu vraiment du mal avec l’humour du film (non, désolé, Elton John en otage un peu déjanté, ça ne prend pas avec moi). Julianne Moore incarne une méchante complètement folle, mais qui ne fait que sans cesse nous rappeler le grand méchant du 1er volet, et du coup, sincèrement, ça en perd toute sa saveur. Les acteurs secondaires, pourtant interprétés par de grands acteurs (Halle Berry, Mark Strong ou encore Jeff Bridges) sont complètement sous-exploités et du coup, on développe très très peu d’empathie pour eux.

Bon, et en plus, le coup de « on vous spoile dés la bande-annonce que Harry est encore en vie », moi, ça m’a saoulée. Ça aurait pu franchement être un bon rebondissement du film, mais en fait pas du tout.

Bref, Kingsman : le cercle d’or reste un film divertissant, mais pour moi, peu convaincant. Je suis ressortie complètement dépitée de la salle de cinéma… Je sais que beaucoup de gens ont adoré, mais ce n’est simplement pas mon cas.

Le truc en + : Kingsman : Le Cercle d’or est la première suite réalisée par Matthew Vaughn. Le metteur en scène avait auparavant refusé de faire X-Men: Days of Future Past et Kick-Ass 2.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !