Tomb Raider, réalisé par Roar Uthaug

Lara Croft, 21 ans, n’a ni projet, ni ambition : fille d’un explorateur excentrique porté disparu depuis sept ans, cette jeune femme rebelle et indépendante refuse de reprendre l’empire de son père. Convaincue qu’il n’est pas mort, elle met le cap sur la destination où son père a été vu pour la dernière fois : la tombe légendaire d’une île mythique au large du Japon. Mais le voyage se révèle des plus périlleux et il lui faudra affronter d’innombrables ennemis et repousser ses propres limites pour devenir « Tomb Raider »…

Mon avis : Hello, hello ! On se retrouve aujourd’hui pour parler de Tomb Raider, le reboot cinématographique du jeu vidéo mettant en scène une actrice que j’adore, Alicia Vikander. Je n’ai qu’un vague souvenir du premier film, avec Angelina Jolie, sorti il y a 17 ans (my god, presque 20 ans quoi!) donc pour moi, il n’y aura aucune comparaison. Idem par rapport au jeu vidéo, auquel j’ai joué il y a très très longtemps et dont je me rappelle à peine (ne me jetez-pas des cailloux!).

Sincèrement, en tant que divertissement et film d’action/aventure, Tomb Raider est pour moi excellent, on passe un bon moment ! Le film est rythmé, (presque) sans temps mort et l’héroïne a tout ce qu’il faut, elle est badass tout en ayant ses failles. J’ai adoré sa détermination et son sang froid face aux épreuves auxquelles elle fait face. Lara Croft fait également preuve d’une sensibilité qui est vraiment bienvenue dans ce monde de machos. Evidemment, ce n’est pas le film de l’année, ça manque de profondeur et à part la relation père/fille, on n’explore à peine le personnage. Idem pour les personnages secondaires (qui sont très peu nombreux). Mais pour un début, franchement, moi j’adhère.

Concernant les effets spéciaux, l’ensemble est plutôt sympathique (mais il y a quelques scène un peu « trop » j’avoue). Les thématiques du film font mouche et j’ai bien adhéré à cette quête de malédiction, qui se résout assez bien. Le final annonce clairement la suite (et peut-être un peu trop d’ailleurs car du coup, on a droit à une fin ouverte, et on reste sur notre faim!) et j’espère qu’elle pourra être réalisée.

Bref, avec moi, ça l’a fait ! A vous de voir. 🙂

Le truc en + : Si l’on excepte quelques séquences filmées à Londres, notamment à Hackney et Shoreditch et à l’extérieur de Wilton House, un manoir situé près de Salisbury dans le Whiltshire qui campe Croft Manor, le tournage de Tomb Raider s’est déroulé au Cap en Afrique du Sud et dans ses environs.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Pause Cinéma !. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Tomb Raider, réalisé par Roar Uthaug

  1. zeliejumel dit :

    Je veux le voir, hi 😉

  2. La BA m’a beaucoup tenté ! =)

  3. roxou06 dit :

    j’ai n’avais pas trop aimé la première saga avec Angelina Jolie car je la trouve trop insensible et prétentieuse… comme je préfère Alicia Vikander, je vais peut être me laisser tenter par celui ci 🙂

  4. oth67 dit :

    Quoi, quoi, Lara Croft est sensible ?

  5. clairebelgato dit :

    Je connaissais surtout l’ancienne version avec Angelina Jolie, qui manquait justement de sensibilité ! Cette nouvelle Lara a l’air bien plus bad-ass et réaliste ! Je note !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.