A l’attaque de nos PAL #3

Hello, hello ! On se retrouve aujourd’hui pour le rendez-vous du A l’attaque de nos PAL, en partenariat avec ma copinaute Sphinxou.

Rappel des règles du challenge : Nous choisissons tous les mois 3 livres dans la PAL de l’autre et le but est d’en sélectionner un, de le lire et de le chroniquer.

Le choix de Sphinxou pour Avril :

Lorsque Maude Pichon s’enfuit de sa Bretagne natale pour échapper à un mariage dont elle ne veut pas, elle monte à Paris, ville-lumière en ébullition à la veille de l’exposition universelle de 1889. Hélas, ses illusions romantiques s’y évanouissent aussi rapidement que ses maigres économies. Elle est désespérément à la recherche d’un emploi quand elle tombe sur une petite annonce inhabituelle : « On demande de jeunes filles laides pour faire un ouvrage facile. » L’Agence Durandeau propose en effet à ses clients un service unique en son genre : le repoussoir. Son slogan ? « Louez un faire-valoir, vous en deviendrez d’emblée plus attirante. » Étranglée par la misère, Maude postule…

Mon avis : Quelle chouette découverte, qui m’a fait quelque peu sortir de ma zone de confort ! Je suis d’ailleurs agréablement surprise de voir ce genre de titres dans la collection R, car je trouve sincèrement que l’histoire sort des sentiers battus ! Belle époque est un roman largement inspirée d’une nouvelle d’Emile Zola, Les repoussoirs. Elizabeth Ross nous propose une histoire superbement bien racontée, tout en étant très accessible. La plume est addictive, aérée, et donne du rythme au récit.

J’ai adoré découvrir l’époque, telle qu’elle nous est dépeinte dans le roman. La bourgeoisie, le langage de l’époque, les personnages en général, tout est passionnant. L’importance du paraître est quelque chose qui me touche toujours beaucoup, et on se rend compte que ça n’a pas vraiment changé dans notre société actuelle (enfin…heureusement, je pense que de telles agences n’existent plus xD). L’auteure parvient à sortir des clichés en nous proposant des personnages pas trop extrêmes ou qui, parfois, ne correspondent pas vraiment à ce qu’on attend d’eux (j’ai beaucoup aimé le personnage d’Isabelle par exemple).

Par ailleurs, j’ai tout de même un petit bémol qui est le manque d’émotion. J’aurais aimé m’attacher davantage aux personnages, ressentir également plus de sentiments mais ça n’a pas vraiment été le cas, et c’est vraiment l’unique chose que je regrette. La fin arrive (trop) rapidement par rapport à la longueur du livre. Mais je ne l’aurais pas imaginer autrement, il faut le dire.

Bref, je ne peux que vous conseiller ce roman, rien que pour changer un peu ! Il est bien écrit et original ! Et puis…Petite mention spéciale pour la couverture que j’adore !

 

« L’art, c’est un chemin vers la connaissance de soi – et la connaissance tout court. »

Envie de l’acheter ?

Découvrez le livre sélectionné par Sphinxou. 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Coin Littéraire..., Rendez-vous. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à A l’attaque de nos PAL #3

  1. roxou06 dit :

    le synopsis est intrigant 🙂 je ne connais pas du tout, mais je pense qu’il pourrait me plaire ! je e note 🙂

  2. sphinxou dit :

    J’ai très envie de le lire du coup hihi 🙂

  3. J’adore aussi la couverture! C’est un livre qui ne m’avait pas fait une grande impression quand je l’avais lu et j’avais surtout retenu qu’il manquait d’approfondissement pour moi!

  4. Ankya dit :

    Je ne connais pas ce livre. En revanche j’ai lu la fille du train lors d’un challenge avec ma cousine car nous faisons ce genre de challenge aussi !! 🙂 Chaque mois l’une de nous propose un thème avec deux livres (en général issu de la PAL de celle qui propose) et l’autre choisi le livre parmi les deux, et on fait une lecture commune. De belles découvertes et une PAL qui décroit.

  5. zeliejumel dit :

    Je ne connaissais pas, pourquoi pas un jour 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.