Tandis que Fred est entre la vie et la mort, les amis entourent Archie, bouleversé. Jughead et Betty enquêtent pour trouver ce qui a pu motiver le tireur…

Mon avis : Hello, hello ! On se retrouve aujourd’hui pour parler de la saison 2 de Riverdale, qui s’est terminée tout récemment… Plutôt mi-figue mi-raisin concernant ces 22 épisodes… Je lui accorde tout de même une bonne note même si au moment où j’écris ces lignes, je suis encore indécise. Disons que la série a toujours des qualités: il y a de l’action, les personnages sont plutôt attachants et vraiment, l’intrigue est prenante. Du coup, malgré tout, j’ai enchaîné les épisodes (avec une petite pause quand même) et j’ai suivi la série assidument. Mais malheureusement, plusieurs points viennent entacher la qualité que la série avait dans la saison 1.

Déjà, la série se prend, à mon goût, beaucoup trop au sérieux. Ce qui engendre un manque de réalisme flagrant dans plein de moments différents. En fait, ça ne colle plus du tout à la réalité, et ça m’a fortement dérangé (sérieux, enquêter sur des meurtres semblent tellement facile. On dirait qu’ils n’ont JAMAIS peur….hé ho, les gars, vous êtes des ados hein!). Ensuite, certains personnages sont à baffer, mais alors vraiment. Arrivée au 3/4 de la saison, je ne pouvais plus encadrer Betty et c’est malheureux car au fond, c’est un personnage que j’adore. Ensuite, l’intrigue autour des Serpents prend beaucoup trop de place et j’ai eu un profond désintérêt à de multiples reprises. Bon, et sérieux, l’épisode musical, il y a besoin d’en parler ? Je m’excuse mais non, là c’était pas possible !

L’ensemble ressemble à un plat pas trop mauvais mais qu’on aurait mal digéré. Je ne suis pas du tout dans l’attente de la prochaine saison (mais que voulez-vous, je suis un mouton, il est clair que je regarderai) et je reste un peu déçue… Heureusement, je suis fan de Junghead et FP, et ils sauvent cette saison, sans aucun doute !

Bref, une chronique mitigée pour une série au potentiel énorme. J’ai hâte d’avoir vos avis si vous l’avez suivie, au même rythme que moi. 🙂

Le truc en + :  Théâtre des aventures d’Archie Andrews et toute sa bande depuis 1941, Riverdale est une ville fictive. Depuis le lancement de la série de comics qui inspire la série, une foule de détails a été donnée sur cette commune. Problème : ces indications sont souvent contradictoires. A tel point que les observateurs pourraient parfois situer la ville dans le Midwest, sur la côte est américaine, mais aussi au Canada, en Angleterre… si ce n’est au Mexique.