Lire avec les plus petits… #12

Coucou ! 🙂 On se retrouve aujourd’hui pour un article consacré aux plus petits. Ces derniers temps, j’ai découvert quelques livres et j’avais envie de vous en parler. C’est parti !

On commence cette sélection avec le dernier album de Florian Pigé. Dans la même collection que Si petit, j’ai également beaucoup aimé celui-ci, même si le texte est beaucoup moins sensible que dans l’autre livre. Par contre, j’adore toujours autant les illustrations et le côté poétique ! En plus, il est dans les tons bleus et gris, et je trouve l’objet livre juste magnifique ! 🙂 Parfait pour un tout petit, je vous le conseille (mais je vous conseille encore davantage le précédent).

« Un cacatoès très gourmand file à travers son monde à la poursuite de toute sorte de nourriture. Avalant tout ce qui passe (un papillon, une libellule), parfois n’importe quoi (un serpent), juste pour le plaisir de goûter (un flocon), il sait se tapir et patienter longtemps même s’il ne résiste pas à la tentation devant une pomme qui ne lui appartient pas… Mais comment lui en vouloir alors qu’il sait si bien faire grandir l’amitié. »

J’enchaîne avec le coup de cœur graphique de cette sélection. Le coup de crayon d’Elsa Oriol est juste magnifique ! Une danseuse ne porte pas de lunettes est un album grand format où la poésie des illustrations rythme le récit. L’histoire est d’ailleurs assez originale et pointe un sujet vraiment très intéressant, en laissant la part belle à la différence, aussi petite soit-elle. Je pense que cet album jeunesse séduira tout amateur de danse. C’est visuellement magnifique, rempli d’émotions! Ne passez pas à côté, à découvrir…. 🙂

« Daisy n’en croit pas ses oreilles. Pour le spectacle de fin d’année, Monsieur Golovine l’a choisie pour danser son nouveau ballet. Il paraît même que Pauline de Belleville, la directrice de la célèbre école Tutu et cie, sera là. Mais son professeur a été intraitable : Daisy devra quitter ses lunettes pour monter sur scène… »

Mon toi est un album magnifique également ! Le texte est d’une poésie assez incroyable. Je pense que c’est le genre de livre qu’il faut prendre le temps de relire plusieurs fois, pour en assimiler toutes les nuances. C’est rempli de sentiments, de vérités qui m’ont beaucoup émue. En plus, c’est un bel album, tout coloré, aux illustrations grandes et très jolies. Comme toujours, les éditions HongFei ont fait un magnifique travail ! A découvrir également car pour moi, c’est un coup de cœur. 🙂

« Elle et Lui on chacun un « chez soi ». Mais il y manque… un je ne sais quoi. Alors, ensemble, ils partent demander aux autres, là-bas. A chaque rencontre une cabane… qui en dit long sur son habitant : pour celle-là, dessus c’est dessous, dehors c’est dedans… l’architecte a dû se tromper ; pour cette autre tout peut s’écrouler tandis qu’à côté, ça a l’air plus baraqué ! Au fil de ce voyage plein de diversité, les deux amis se demandent : Et chez nous, ce serait comment ? Évidemment, tout est à construire. Mais déjà, ils ont chacun le demi plan du royaume de leur rêve commun. Car, c’est sûr, ces deux-là s’aiment. »

Et je termine par un album assez spécial, vu qu’il nous parle d’une maladie assez peu connue, mais transformée à la manière d’un conte. Cette maladie, c’est la Fibrosdysplasie Ossifiante Progressive, dont souffre la fille de Caroline Pistinier. Dans ce livre, elle nous raconte donc l’histoire de Princesse et de sa lutte contre la prophétie de Dysplasia, méchante sorcière l’ayant destinée à se transformer peu à peu en statue. C’est un album sensible, qui se lit avec beaucoup d’intérêt. L’histoire est abordable pour les plus jeunes car elle utilise de nombreuses métaphores et ne tombe jamais dans une ambiance trop sombre. C’est une belle manière d’appréhender une maladie qu’on ne connait pas, tout en contant une véritable histoire. Cette histoire m’a émue, surtout quand on en sait un peu plus sur Caroline Pistinier… Ça ajoute une dose d’émotions d’autant plus grande. C’est un album dont on retire un véritable enseignement !

« Avant sa naissance, Princesse est frappée d’un sort imaginé par la terrible sorcière Dysplasia… qui la transformera petit à petit en statue. Heureusement, Princesse est une enfant joyeuse qui ne se laisse pas abattre. Et de plus, elle a un frère qui refuse de reculer devant l’adversité. »

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Le coin des petits. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Lire avec les plus petits… #12

  1. pistinier dit :

    Merci beaucoup pour cette belle lecture de mon album. Cela me touche car le sujet me tient particulièrement à cœur. Vous n’avez pas hésité à évoquer la maladie et le handicap alors ces sujets font souvent reculer les critiques. Encore merci !

  2. Encore une joli sélection! Très attirée par Mon toi!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.