L’Espion qui m’a larguée, réalisé par Susanna Fogel

Audrey et Morgan, deux trentenaires vivant à Los Angeles, se retrouvent embarquées malgré elles dans une conspiration internationale lorsque l’ex-petit ami d’Audrey débarque à son appartement poursuivie par une équipe d’assassins. Les deux jeunes femmes sont contraintes d’échapper à leurs poursuivants à travers toute l’Europe, tout en tentant de sauver le monde avec l’aide d’un agent au charme «so british».

Mon avis : Coucou les loulous ! Aujourd’hui, on parle cinéma avec la comédie d’action L’espion qui m’a larguée. J’avoue qu’il ne me tentait pas plus que ça, mais j’ai eu l’occasion de le voir et j’ai passé un moment plutôt sympathique au cinéma.

J’aime beaucoup Mila Kunis et il faut dire que ces dernières années, elle s’est surtout illustrée dans des rôles un peu similaires d’héroïne de comédie à l’humour parfois douteux, mais où elle tire toujours son épingle du jeu (comme dans Bad Moms 2). Ici, on ne déroge pas à la règle, son rôle est plutôt sympa, et il faut dire qu’elle forme un chouette duo avec Kate McKinnon que je ne connaissais pas du tout. Bon, et puis, dans les rôles masculins on retrouve Justin Theroux et mon chouchou d’Outlander Sam Heughan. Et ça m’a fait trop plaisir de découvrir mon héros écossais dans un rôle d’espion en costard ! Aha, je suis superficielle que voulez-vous.

Pour ce qui est du scénario, c’est invraisemblable au possible mais pas désagréable à regarder. Le film est rythmé, sans temps mort, et on ne voit pas le temps passé. Par contre, j’ai eu un peu plus de mal avec l’humour, qui est gras et typiquement américain.

Puis bon, il faut être honnête, c’est un film complètement oubliable et que je ne reverrais sans doute jamais. Mais voilà, si vous avez besoin de vous détendre, L’espion qui m’a larguée est parfait !

Le truc en + : Dans la veine des films d’espionnage dont l’intrigue se déploie à l’échelle internationale, les protagonistes de L’Espion qui m’a larguée se lancent dans une véritable épopée internationale qui les emmène dans pas moins de neuf villes : Vilnius (Lituanie), Los Angeles, Vienne, Prague, Paris, Amsterdam, Berlin, Tokyo et Moscou. L’essentiel du tournage s’est déroulé en décors réels à Budapest, en Hongrie, ainsi qu’à Vienne, Amsterdam et Berlin.

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Pause Cinéma !. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à L’Espion qui m’a larguée, réalisé par Susanna Fogel

  1. Ping : Yesterday, réalisé par Danny Boyle |

  2. roxou06 dit :

    je ne pense pas que j’irai le voir au cinéma, mais pourquoi pas de mon canapé un soir de pluie 🙂

  3. Zélie dit :

    J’irais le voir sûrement rien que pour Sam !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.