Tout ce qui nous répare de Lori Nelson Spielman

Erika Blair a tout pour être heureuse : une carrière au sommet et deux filles magnifiques. Sa vie sombre brutalement lorsque l’aînée, Kristen, meurt dans un accident. Entre culpabilité dévorante et déni obstiné, Erika et sa fille cadette, Annie, s’éloignent peu à peu, chacune prisonnière de son propre chagrin. Erika reçoit un jour un mail anonyme :  » Chasse ce qui te pèse et cherche ce qui t’apaise.  » Elle reconnaît cette citation, tirée d’un cahier qu’elle a préparé avec amour pour ses filles, dans lequel elle a consigné les sages paroles de sa mère et de sa grand-mère. Qui peut bien lui avoir envoyé ce message et ceux qui suivront ? Des indices, semés entre les lignes, orientent Erika vers l’île de son enfance, Mackinac. Ce n’est qu’en remontant là-bas le fil de son passé torturé qu’elle pourra retrouver le chemin vers ses filles.

Mon avis : Hello, hello ! On se retrouve pour un avis lecture avec ma chronique sur le dernier roman de Lori Nelson Spielman, une de mes auteures préférées ! Je n’ai pas su attendre plus longtemps avant de découvrir Tout ce qui nous répare, et j’ai passé un très bon moment de lecture.

Même si pour moi, il reste celui que j’ai le moins aimé dans ces trois romans, j’ai tout de même été très émue par ce roman. Lori Nelson Spielman a une plume magnifique et a un vrai pouvoir pour raconter de belles histoires, actuelles, qui poussent toujours à la réflexion, par rapport à soi, à notre vécu, à notre passé et surtout avec un message puissant sur le fait qu’il faut aller de l’avant. Ce roman est, selon moi, divisé en deux parties distinctes. La disparition de Kristen d’abord, avec la quête désespérée d’Annie et Erika, sa mère et sa sœur, pour la retrouver au cas où tout ne serait que supercherie, et la reconstruction ensuite, d’une famille brisée, tant par les non-dits que par des secrets. Et j’avoue que j’ai particulièrement apprécié cette seconde partie, d’une douceur incroyable. Le livre est parsemé de citations, que je me suis amusée à relever et à réécrire. Ça apporte une réelle puissance au roman.

Je trouve tout de même qu’au début, il est un peu difficile de rentrer dedans, et si comme moi vous ressentez cela, je vous conseille de persévérer car il faut bien se dire qu’avec cette auteure, rien n’est jamais vain. Elle sait toujours là où elle nous emmène, et on sait que l’émotion sera au rendez-vous.

Bref, Tout ce qui nous répare n’aura pas eu le même impact sur moi que Demain est un autre jour, le tout premier roman de l’auteure, qui restera sans aucun doute mon préféré ! Mais vraiment, c’est une belle lecture, que je vous conseille !

« Parfois, la vie nous offre des moments de lucidité si puissants qu’il est impossible de les ignorer, des moments où les situations se cristallisent, si bien qu’en prenant notre décision, nous sommes motivés non par la peur, ni par l’espoir, mais par l’intime conviction de faire le bon choix. »

Mes chroniques sur les autres romans de l’auteure :

Demain est un autre jour

Un doux pardon

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Coin Littéraire.... Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Tout ce qui nous répare de Lori Nelson Spielman

  1. roxou06 dit :

    j’ai hâte de voir ce que va donner ce nouveau roman ! même si ce n’est pas le sujet : il est super beau ton « fond » de noel !!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.