Quand Ethan s’est lancé à la recherche de Katie, la fille qu’il a sauvée des griffes de son kidnappeur, huit ans plus tôt, il voulait simplement s’assurer qu’elle allait bien, qu’elle avait repris le contrôle de sa vie, qu’elle était heureuse, peut-être. Enfin, ça, c’est l’excuse qu’il s’est donnée, car, à la seconde où il a posé les yeux sur elle, il a su qu’il voulait plus. Beaucoup plus. Alors, il a fait tout ce qu’il s’était toujours interdit : il est entré dans sa vie, sous son nouveau nom, sa nouvelle identité. Et, chaque jour qui passe, il s’enfonce un peu plus dans le mensonge. Mais comment faire autrement, alors qu’il est le fils du monstre qui a changé sa vie à jamais ?

Mon avis : Hello, hello ! Je vous retrouve aujourd’hui pour parler d’une duologie pour laquelle j’ai eu un énorme coup de cœur ! Et j’avoue que c’était plutôt inattendu car je me suis lancée à l’aveugle dans ces deux livres. Bon, je connaissais déjà l’auteure vu que j’avais déjà adoré la saga Drew & Fable, que j’avais découvert il y a plusieurs années. Mais vu que la saga Never Forget/Never Forgive était estampillé Dark Romance, j’avais un peu peur de me lancer. Et puis en fait, je ne regrette absolument pas, car pour moi, ce n’est absolument pas une Dark Romance (et tant mieux à vrai dire). Et j’ai été tout particulièrement touchée par cette histoire.

Dans cette romance, on rencontre donc une jeune femme, ne laissant personne entrer dans sa vie depuis son enlèvement il y a 6 ans. Séquestrée et violée, elle tente tant bien que mal de réapprivoiser sa vie. Dans un tourbillon d’événements, elle va rencontrer Ethan, sans savoir que c’est le garçon qui l’a sauvée des griffes de son agresseur. Et à partir de là, il est impossible de lâcher le roman et de ne pas enchainer directement avec la suite. Monica Murphy a une plume sensible, juste et intense. J’ai été émue, je me suis révoltée, bref, j’ai ressenti des montagnes russes d’émotions à la lecture de cette saga.

L’alternance des points de vue est très utile et apporte un vrai plus à l’histoire. Dans le deuxième livre, on a même droit à d’autres points de vue, mais qui sont clairement bien choisis ! J’avouerai quand même que la fin est un peu too much d’une certaine manière, mais je reste tout de même sur mon coup de cœur car vraiment, c’est une histoire que je n’oublierai pas de sitôt ! Il est clair que je vais rester à l’affût des sorties de Monica Murphy car pour l’instant, elle ne m’a jamais déçue ! A conseiller sans hésiter.

« J’en ai marre d’avoir peur. De laisser tomber à la première difficulté. De ne jamais rien essayer. J’abandonne toujours, ou alors je ne tente même pas ma chance. Je reste cette petite chose fragile dans sa coquille qui rentre la tête dans les épaules et tente de se rendre invisible. »