La musique est le secret de Mathieu Malinski, un sujet dont il n’ose pas parler dans sa banlieue où il traîne avec ses potes. Alors qu’un des petits cambriolages qu’il fait avec ces derniers le mène aux portes de la prison, Pierre Geitner, directeur du Conservatoire National Supérieur de Musique l’en sort en échange d’heures d’intérêt général. Mais Pierre a une toute autre idée en tête… Il a décelé en Mathieu un futur très grand pianiste qu’il inscrit au concours national de piano. Mathieu entre dans un nouveau monde dont il ignore les codes, suit les cours de l’intransigeante « Comtesse » et rencontre Anna dont il tombe amoureux. Pour réussir ce concours pour lequel tous jouent leur destin, Mathieu, Pierre et la Comtesse devront apprendre à dépasser leurs préjugés…

Mon avis : Hello, hello! Je commence la semaine avec un coup de cœur cinéma ! C’est donc avec grand plaisir que je vous parle d’Au bout des doigts, qui fut ma première séance de cinéma de 2019 ! A vrai dire, je m’attendais à aimer le film, au vu de la bande-annonce, mais je ne m’attendais pas à ressentir autant d’émotions. Mon amie et moi, on en est ressortie toutes les deux assez bouleversées. Et c’était plutôt inattendu.

Dans un certain sens, ce film m’a fait penser à Ensemble, c’est tout. C’est drôle car ces œuvres n’ont fondamentalement rien en commun si ce n’est l’impact de certaines rencontres sur nos vies. On traverse un bout de chemin avec 3 personnages dans ce film, et même, si on n’apprend pas à les connaître de la même manière (malheureusement, le personnage de Kristin Scott Thomas est peu exploité), on sent que chacun va apporté quelque chose à l’autre. Au bout des doigts est un film sensible, vrai et au ton très juste ! Le casting est excellent et le film passe très bien au cinéma.

Certains diront certainement qu’il y a de cruelles facilités dans le scénario, mais honnêtement c’est le genre de film qui me fait du bien. C’est le genre de cinéma français que j’aime. Petite mention spéciale pour la scène d’amour du film, que j’ai trouvé très joliment tournée et appréhendée ! Chapeau.

Je n’ai pas peur de le dire, pour moi, c’est un coup de cœur ! Et je vous invite fortement à aller le voir au cinéma ! 🙂

Le truc en + : Le réalisateur a confié que sa principale référence a été le film Will Hunting car il s’agit d’un film sur la transmission « où trois personnages se sauvent les uns les autres, s’aident mutuellement ».

Rendez-vous sur Hellocoton !