Onze mois plus tôt, la barman Roxy et l’officier Reece Anders ont passé une nuit ensemble. Enfin, en quelque sorte. Elle est amoureuse de lui depuis qu’elle a quinze ans, et lui aimerait que cette nuit n’ait jamais eu lieu. Elle a renoncé à lui, mais le passé et le futur vont finalement se rencontrer, la forçant à devoir accepter l’aide de l’homme qui lui a brisé le cœur non pas une fois, mais deux. Son meilleur ami se trouve dans une structure spécialisée depuis qu’il a été victime d’un crime haineux des années plus tôt, et la personne qui l’a mis là est désormais sortie de prison et veut se faire pardonner de lui et Roxy. Elle n’est pas sûr de pouvoir pardonner et lorsqu’elle commence à recevoir des messages effrayants et que la violence pointe le bout de son nez, elle pense connaître le coupable. l’homme qui a déjà détruit sa vie autrefois.  Mais Reece n’est pas convaincu. Les menaces sont trop personnelles, et même si Roxy ne le croit pas, il refuse que quiconque s’en prenne à elle. Y compris lui-même. Il a déjà merdé plus d’une fois avec Roxy et il ne va pas laisser l’histoire se répéter.

Mon avis : Hello, hello ! Aujourd’hui,  je vous parle bouquin avec mon avis sur le quatrième tome de la saga Jeu de Patience. Dans Jeu d’imprudence, on retrouve un duo de personnages déjà rencontrés dans le tome précédent. Niveau qualité, je trouve que celui-ci est légèrement en dessous du tome précédent (mais sincèrement, on est quand même toujours dans la même veine, avec des émotions et une romance émouvante!).

Une intrigue policière prend beaucoup de place et nous tient donc longuement en haleine, jusqu’au dénouement. J’avoue que j’ai été un peu frustrée de ne pas en savoir davantage sur la relation entre Roxy et son meilleur ami Charlie. J’aurais aimé encore plus m’attacher à ce personnage.

Par ailleurs, la romance entre Reece et Roxy est épicée et remplie de bons sentiments. Et puis comme toujours avec Jennifer L. Armentrout, c’est fort et intense. Et puis, j’ai bien apprécié le fait qu’un quiproquo pas prémédité empêche une relation d’éclore, et se révèle quand enfin la vérité éclate. Ça prouve à quel point il est important de s’exprimer et de dire les choses à l’autre lorsque quelque chose ne va pas.

Jeu d’imprudence est donc bel et bien dans la lignée de ses prédécesseurs! Encore une fois, un bon roman. 🙂

« Faire ce qui est juste n’est pas forcément facile. »

La couverture VO !

Mes avis sur les autres tomes de la saga :

Jeu de patience
Jeu d’innocence
Jeu d’indulgence