1893. Malgré leurs quatorze ans d’écart, Gabrielle Sidonie Colette, jeune fille à l’esprit rebelle, épouse Willy, écrivain aussi égocentrique que séducteur. Grâce à ses relations, elle découvre le milieu artistique parisien qui stimule sa propre créativité. Sachant repérer les talents mieux que quiconque, Willy autorise Colette à écrire – à condition qu’il signe ses romans à sa place. Suite au triomphe de la série des Claudine, il ne tarde d’ailleurs pas à devenir célèbre. Pourtant, tandis que les infidélités de Willy pèsent sur le couple, Colette souffre de plus en plus de ne pas être reconnue pour son œuvre…

Mon avis : Coucou ! Aujourd’hui, je vous parle du film Colette retraçant l’histoire de
Gabrielle Sidonie Colette, devenue une figure de la littérature française dans les années 1900. J’adore les biopics donc j’étais très impatiente de découvrir celui-ci. Et je ne suis pas déçue car j’ai passé un très bon moment au cinéma.

Bien que très classique dans sa réalisation, le film nous expose très bien la vie étonnante de cette femme. Keira Knightley porte très bien le rôle et même si je ne l’apprécie habituellement pas (ne me jetez pas des cailloux), je reconnais que les films d’époque sont ceux qui lui vont le mieux. La photographie du film ainsi que les décors sont très jolis. On est plongés entièrement dans l’histoire, et on n’en décroche à aucun moment. Et puis, Colette, c’est un personnage qu’on aime apprécier, tant pour son côté révolutionnaire, que pour ses avancées dans le monde littéraire de l’époque. Le film aborde très bien sa sexualité, l’ouverture au monde et les carcans de l’époque. Vraiment, c’était super intéressant. Le reste du casting est également très bien, autant dans les acteurs connus que dans les autres !

Néanmoins, j’avoue que je regrette tout de même que le film s’arrête au moment où Colette s’émancipe réellement, et j’aurais aimé en savoir davantage sur sa vie (On a droit à des explications à l’écran, mais j’avoue que c’est un peu frustrant). Preuve que je me sentais bien dans le long-métrage!

Je n’ai plus qu’une chose à dire. Si vous en avez l’occasion, je vous conseille de voir ce film. C’est un très bon biopic. 🙂

Le truc en + : Les oeuvres de Colette ont été de nombreuses fois adaptées au cinéma, les plus connues étant Gigi de Vincente Minelli (1958) et Chéri de Stephen Frears (2009). L’écrivaine française a quant à elle été incarnée à l’écran par notamment Mathilda May dans Devenir Colette et par Marie Trintignant dans le téléfilm Colette, une femme libre réalisé en 2003 par sa mère Nadine Trintignant.

Rendez-vous sur Hellocoton !