Prude à frange de C.S. Quill – Mon avis sur la duologie

Pour retrouver sa meilleure amie disparue dans d’étranges circonstances, Cadence est prête à tout. Y compris à infiltrer le mystérieux Round, l’organisation dans laquelle Ingrid a été aperçue pour la dernière fois. Si elle veut en apprendre plus, Cadence va devoir gravir les échelons à son tour. Mais jusqu’où est-elle prête à aller pour ça ? Toute la vie de Mas est dévouée au Round. Sa dernière mission ? Former Cadence aux exigences de ce réseau. Ce qu’il ignore, c’est qu’elle poursuit ses propres objectifs et ne l’écoutera pas à la lettre. Elle pourrait bien mettre en péril sa réputation, et bien plus encore.

Mon avis : Hello, hello ! Je vous retrouve aujourd’hui pour parler d’une duologie que j’ai lu tout récemment et qui me trotte encore dans la tête, même presque 3 semaines après lecture… C’est dire comme C.S. Quill a su me chamboulée avec son histoire. Prude à frange (bon sang que je n’aime pas ce titre) se passe dans le milieu de la prostitution de luxe… Ce n’est pas mon genre habituel, et j’ai plutôt tendance à faire 3 pas en arrière quand je lis des résumés traitant du sujet. Mais là, je sais pas…le synopsis m’a tenté et on sentait un certain suspens qui semblait intéressant. Et puis, une de mes amies me l’avait conseillée, donc bon, je me suis lancée.

Et j’ai beaucoup aimé. Pour tout vous dire, j’ai vécu cette histoire comme un combat constant. Le combat de Cadence pour retrouver son amie, envers et contre tout. Le combat de Cadence contre Mas, et en même temps avec lui, pour révéler leur attraction et ensuite leur amour. Et puis, tout le combat intérieur de Mas pour faire ce qui est bon pour les siens. C.S. Quill nous fait autant détester ses personnages que les adorer. On est perpétuellement entre deux chaises. Ce qui fait qu’on ne sait jamais stopper sa lecture. J’ai lu cette duologie en moins de temps qu’il faut pour le dire, tant la tension est forte, et tant on veut en connaître tous les secrets. Les sujets traités dans ces livres sont sombres et violents et pour la petite sensible que je suis, j’ai eu des moments vraiment difficiles. Mais je me suis accrochée, et je ne regrette pas du tout.

Malgré tout, la saga n’échappe pas à certains défauts qui m’ont agacée, mais je n’en révélerai pas trop pour ne pas spoiler. Disons que certains comportements m’ont parus plutôt too much à quelques moments, et que le dénouement concernant Ingrid était plutôt attendu.

Un conseil selon moi. Prude à frange est réservé à un public averti. Ce n’est pas une petite romance neuneu, parfaite pour les vacances. C’est une romance, certes, mais à laquelle il faut être préparé. 🙂

« Parfois, la vie te laisse croire que tu ne vaux rien. Que quoi que tu fasses, les choses seront toujours horriblement compliquées. Alors l’argent semble être quelque chose qui peut tout régler. Quitte à souffrir, quitte à devoir subir une vie misérable, autant que ça paye. « 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Coin Littéraire.... Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Prude à frange de C.S. Quill – Mon avis sur la duologie

  1. Ping : 49 jours, je compterai pour toi de C.S. Quill |

  2. roxou06 dit :

    je tenterai bien car le synopsis me tente ! je suis d’accord avec toi : le titre n’est pas super 🙁

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.