Point films #1

Hello tout le monde! Nouveau type d’articles pour regrouper mes derniers visionnages hors cinéma. 🙂 Il y a des films dont je ne vous parle pas car je ne trouve jamais le moment. Du coup, si je regroupe tout ça de temps en temps, ça me permettra d’être plus précise et de vous donner des avis sur des films divers et variés. J’espère que ça vous plaira. ^^

Chaque année 750 000 enfants disparaissent aux États-Unis. La plupart d’entre eux sont retrouvés dans l’heure ou les jours qui suivent. En revanche, 0.3% d’entre eux disparaissent à jamais sans laisser de trace.A Cold Rock, petite ville minière isolée, plusieurs disparitions suspectes ont été répertoriées ces dernières années. Chaque habitant semble avoir sa théorie sur le sujet mais pour Julia, qui fait office de médecin dans cette ville sinistrée, ce ne sont que des légendes urbaines. Une nuit, son fils de 5 ans est enlevé sous ses yeux par un individu mystérieux. Elle se lance à sa poursuite sachant que si elle le perd de vue, elle ne reverra jamais son enfant. 

Bon, je débute l’article avec un film qui ne m’a pas du tout emballé. En fait, je me suis beaucoup ennuyée pendant mon visionnage. Et même si le film possède un retournement de situation sympathique, ça n’a pas suffit à me convaincre. J’ai d’ailleurs failli couper le film plusieurs fois, tant je n’y trouvais pas d’intérêt. Bref, passez votre chemin. Il n’y a rien à sauver selon moi, même pas le casting.

Élevé par son oncle Jonathan, un authentique magicien, Lewis a grandi dans un monde fait de magie et de merveilleux. Mais quand le jeune garçon découvre que leur propriétaire, un sorcier du nom d’Isaac Izard, pourrait déclencher la fin du monde, une course contre la montre s’engage pour empêcher que ce plan maléfique n’aboutisse. 

Ah ça, c’était sympathique ! Pas le film de l’année mais La prophétie de l’horloge fait son job, il divertit. Le casting est top et l’univers développé est intéressant. J’aime beaucoup Jack Black et il est clair que c’est un univers qui lui va bien. Le suspens est bien maintenu durant tout le long, et j’ai apprécié suivre les péripéties des personnages. Pour moi, c’est un film à découvrir en famille. Vraiment sympathique.

Le soir de ses 30 ans, un employé modèle garde le fils de son patron, parti en week-end. Le gamin se révèle particulièrement hostile et capricieux. Au cours de la soirée, les amis du trentenaire débarquent à l’improviste, bien décidés à lui souhaiter son anniversaire. La situation échappe totalement au jeune homme, qui voit la maison de son patron transformée en boîte de nuit. Le lendemain matin, l’employé et l’enfant ont disparu, et les parents sont contactés par la police. A leur retour chez eux, ils trouvent la maison dévastée, et découvrent le film des images tournées au cours de la soirée…

Après avoir vu Nicky Larson au cinéma, j’ai eu envie de rattraper la filmographie de Philippe Lacheau en commençant par les deux opus de Babysitting. Selon moi, ce n’est ni bon, ni mauvais. Il y a plein de moments un peu too much et en même temps, je me suis bien marrée à plusieurs moments. Je crois que c’est le genre de films à regarder pour se marrer entre potes, rien de plus.

Greg a fondé une entreprise nommée Alibi.com qui crée tout type d’alibi. Avec Augustin son associé, et Medhi son nouvel employé, ils élaborent des stratagèmes et mises en scène imparables pour couvrir leurs clients. Mais la rencontre de Flo, une jolie blonde qui déteste les hommes qui mentent, va compliquer la vie de Greg, qui commence par lui cacher la vraie nature de son activité. Lors de la présentation aux parents, Greg comprend que Gérard, le père de Flo, est aussi un de leurs clients…

J’ai directement enchaîné avec Alibi.com et j’ai vraiment préféré celui-ci. Même si ça ne casse pas trois pattes à un canard, j’avoue que ça se laisse regarder avec plaisir. C’est drôle et les différents quiproquos s’enchaînent sans temps mort. La joyeuse bande à Fifi fait mouche et même si plusieurs éléments m’ont semblé invraisemblables, j’ai passé un bon moment ! A conseiller pour une soirée sans prise de tête.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Pause Cinéma !. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

19 réponses à Point films #1

  1. Ping : Point films #2 |

  2. roxou06 dit :

    J’ai la Prophétie de l’Horloge en attente sur ma box, et j’espère qu’il me plaira 🙂 j’aime bien ce genre d’univers !

  3. amandine97430 dit :

    J’ai beaucoup aimé le film Le secret justement parce que je m’y attendais pas. Et, que ça parle beaucoup des coins paumés de l’Amérique où les gens sont livrés à eux-mêmes, abandonnés. Et de combien il est difficile d’en sortir.
    J’ai commencé à  » connaître  » la bande à Fifi dans le grand journal de Canal+. J’aime beaucoup leur humour. Je me souviens notamment d’une parodie qu’ils avaient fait de McGayver. J’ai pas vu Babysitting mais Alibi.com. J’avais des réticences mais j’ai bien ri. Pas encore vu Nicky Larson par contre.

  4. auroreinparis dit :

    Monce, le pitch du premier est super tentant, dommage que le reste ne suive pas !
    J’ai vu la Prophétie de l’horloge au ciné, et je l’ai trouvé très enfantin même si sympathique 🙂

  5. The secret avec Jessica Biel avait l’air pourtant vraiment tentant quand on lit le résumé 😮 Je vais que même le tenter :p

  6. Je ne suis pas du tout fan de Philippe Lacheau alors je vais zapper ses films. The secret, pareil que toi, rien de bien fou. Je note La prophétie de l’horloge par contre 🙂

  7. clairebelgato dit :

    Oh j’aimerais beaucoup voir la prophétie de l’horloge ! Je suis fan de Jack Black, que j’avais adoré dans le nouveau Jumanji !

  8. Hello,
    Je me disais bien que je ne rappelais pas avoir vu ce RDV, c’est une très bonne idée 🙂
    Puis comme tu as vu, je fais ça aussi ^^
    Oui, c’est tout à fait ça pour la prophétie de l’horloge.
    Sympa tes smileys
    ++

  9. Tout à fait d’accord pour Baby sitting. Des moments too much mais aussi du fun. ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.