Un jeune homme a le don rare de reconnaître chaque son qu’il entend. A bord d’un sous-marin nucléaire français, tout repose sur lui, l’Oreille d’Or. Réputé infaillible, il commet pourtant une erreur qui met l’équipage en danger de mort. Il veut retrouver la confiance de ses camarades mais sa quête les entraîne dans une situation encore plus dramatique. Dans le monde de la dissuasion nucléaire et de la désinformation, ils se retrouvent tous pris au piège d’un engrenage incontrôlable.

Mon avis : Coucou tout le monde! Aujourd’hui, on parle cinéma avec mon avis sur Le chant du loup, première réalisation d’Antonin Baudry. Et sincèrement, il va être difficile pour moi de vous exprimer mon ressenti par rapport à ce film tant il a été violent dans les émotions que j’ai traversé durant les deux heures de visionnage. C’est un film puissant, tant visuellement, scénaristiquement qu’au niveau sonore (d’ailleurs, de ce point de vue là, j’ai ressenti le son de façon assez intense dans mon corps, comme ça avait été le cas pour Dunkerque). C’est une vrai expérience de cinéma et vraiment, bravo à toute l’équipe ayant travaillé sur ce film.

C’est en film ambitieux qui sait tenir son spectateur sous tension de façon assez impressionnante. De plus, il est porté par un brillant casting qu’on prend plaisir à suivre. Et puis, chapeau à François Civil que j’ai trouvé parfait dans le rôle de Chanteraide. J’avoue que ce qu’il y a de drôle, c’est que la bande-annonce ne m’avait pas tentée plus que ça, au vu du sujet traité. Et en fait, j’ai trouvé ça passionnant et sans temps mort. Ce qui est assez impressionnant il faut le dire !

Vraiment, même si vous ne vous attendez à rien de particulier en allant voir ce film, vous risqueriez d’être aussi surpris que j’ai pu l’être. Je ne peux que vous conseiller de découvrir Le chant du loup sur grand écran, c’était juste magistral !

Le truc en + : Dans Le Chant du loup, François Civil incarne Chanteraide, oreille d’or. Ce surnom est donné aux personnels sous-marinier spécialisés dans l’analyse acoustique. Experts en guerre acoustique, ils partent pour des missions de quelques jours à plusieurs mois, essentiellement sur les sous-marins nucléaires. Intégrés aux équipes de combat, ils remplissent en outre le rôle de conseiller du commandant en matière de classification et de discrétion acoustique.Leur rôle est crucial, car rappelons-le, un sous-marin ne dispose d’aucun hublot, il se dirige et identifie les menaces, comme les cibles, uniquement au son. Le nombre d’oreilles d’or en service est secret défense et ne peut être divulgué.

Rendez-vous sur Hellocoton !