Black Riders de C.J. Ronnie – Mon avis sur les deux premiers tomes

ll a l’habitude d’aller vite, avec elle il va devoir prendre son temps ! Lorsqu’Hayley décide de quitter New-York pour la Californie, Brandon son meilleur ami, choisit de la suivre. Liés par un lourd secret, ils essayent de faire table rase du passé grâce à ce nouveau départ, mais changer d’État suffira-t-il à assurer leur sécurité ? Alors qu’Hayley tente de se concentrer sur ses études d’assistante sociale pour pouvoir venir en aide aux enfants dans le besoin, tout en découvrant les joies d’être étudiante, le destin va décider de la mettre à l’épreuve. Le mystérieux Jace fait son apparition dans sa vie et elle a bien du mal à résister à l’attraction de ce motard ténébreux. Côtoyer le monde des bikers est-il vraiment le bon choix quand on cherche à fuir les ennuis ? Et si le passé d’Hayley la rattrapait ?

Mon avis : Dans cette romance, bienvenue dans l’univers des bikers! C’est un milieu particulier mais que j’ai trouvé très bien développé par l’auteure. Pour ma part, je n’ai lu que très peu de livres sur le thème, donc à aucun moment, je n’ai eu d’impression de déjà-vu. La romance s’installe doucement et les sentiments amoureux se dévoilent pour notre plus grand plaisir. J’ai vraiment beaucoup aimé suivre Jace et Hayley, qui sont deux personnages pour lesquels on développe facilement de l’empathie, surtout qu’on a une alternance de points de vue. Cette histoire nous propose la vision de deux personnages qui sont à l’opposé l’un de l’autre, et ça rend l’ensemble vraiment intéressant et passionnant à suivre.

De plus, ce roman est plein d’action, on ne s’ennuie jamais et C.J. Ronnie prend le temps de distiller les informations et révélations au fur et à mesure de l’histoire. J’ai été assez surprise des us et coutumes des bikers et il a été très intéressant d’en discuter avec l’auteure lors de Livre Paris car oui, tout est véridique. Elle a pu rencontré un biker afin de construire son histoire au plus proche de la réalité, et j’ai trouvé ça d’autant plus crédible et fort !

Bref, si vous avez envie de découvrir cet univers sombre et plutôt envoûtant, c’est sans aucun doute que je vous conseille ce premier tome !

« On ne peut rien enseigner à autrui, on ne peut que l’aider à le découvrir lui-même. »

La menace plane sur les Black Riders. Et si le danger venait de l’intérieur ?À la suite de leur mission sauvetage pour récupérer Hayley et Brandon des griffes des Hell’s Eagles, les Black Riders se doutent que le club adverse n’a pas dit son dernier mot et qu’il pourrait préparer une attaque d’envergure à leur rencontre. Pops, qui redécouvre son rôle de père, a juré à Logan qu’il le protégerait envers et contre tout mais Keira, l’assistante sociale qui suit le dossier du garçon, voit d’un mauvais oeil qu’il puisse être élevé au sein d’un groupe de bikers. Le président du club pourra-t-il tenir sa promesse ? Parviendra-t-il à convaincre Keira qu’elle a tort, alors que le club s’apprête à entrer en guerre contre les Hell’s Eagles ? De son côté, Brandon est de retour en Californie après avoir passé l’été à New York pour tenter de soigner ses blessures. Mais il n’est plus le même au grand dam de Beverly qui attendait son retour avec impatience. Réussira-t-elle à lui redonner goût à la vie ? Les Black Riders resteront-ils soudés dans la tourmente?

Mon avis : J’étais tellement plongée dans l’univers que j’ai directement enchaîné avec ce second tome. Pour tout vous dire, j’ai trouvé ce deuxième opus encore meilleur que le premier. Et la première raison, c’est pour son originalité. Dans Girl crush, on suit deux personnages masculins et on va donc suivre deux romances en parallèle. On alterne les points de vue de Pops et de Brandon, et leurs péripéties s’entremêlent pour notre plus grand plaisir. On s’attache encore plus aux personnages et j’avoue que j’ai particulièrement adoré suivre Pops ! Ça change de suivre un homme « plus âgé » et j’ai adoré l’intrigue tournant autour de lui. Sa rencontre avec Keira et son investissement dans la vie de Logan m’ont beaucoup touché.

Dans ce bouquin, il y a énormément d’action, impliquant directement le club de bikers, qui y laissera des plumes et qui m’aura fait verser quelques larmes. C’est dire l’implication que l’on ressent à la lecture de cette saga. La force de C.J Ronnie est dans la création de ses personnages, toujours complexes et bien écrits! Et j’ai hâte de la retrouver dans une autre histoire…

Je n’ai pas envie de vous en dire trop, je vous conseille simplement de vous laisser tenter par ces deux tomes. J’espère sincèrement que C.J. Ronnie nous écrira un troisième tome (mais elle avait l’air plutôt pour!), et j’ai déjà hâte de lire un de ses futurs romans… 🙂

« Depuis ce qui m’est arrivé, tu es la seule personne qui me fait du bien. Même Hayley n’a pas ce pouvoir. J’ai besoin de toi, Beverly, pour ne pas devenir fou. Si on pousse plus loin notre relation, j’ai peur de te perdre. Et si je te perds, je me perds. Tu es mon ancre. Ton sourire, ton sale caractère et ta douceur me font me sentir vivant. J’ai besoin de toi pour respirer. Alors même si ça me déchire et que je crève d’envie de t’embrasser, de me réveiller à tes côtés chaque matin, je ne peux pas. »

Ma jolie rencontre avec C.J. Ronnie à Livre Paris. 🙂
Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Coin Littéraire.... Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Black Riders de C.J. Ronnie – Mon avis sur les deux premiers tomes

  1. Je ne suis pas tentée, car ce n’est pas mon genre de lecture, mais ton enthousiasme pour la série fait plaisir à lire ! 🙂 C’est chouette d’avoir rencontré l’auteure et échangé avec elle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.