Stella Lane est une jeune femme brillante pour qui les chiffres n’ont aucun secret. Si sa carrière professionnelle est parfaitement épanouie, sa vie personnelle est plutôt un échec. Elle est aff ectée du syndrome d’Asperger, une forme d’autisme, qui la tient éloignée des autres. Comment se faire des amis lorsqu’on cumule une grande timidité et une franchise un peu brutale ? Quant à sa vie amoureuse… Elle est inexistante. Stella comprend mal l’intérêt d’avoir un homme dans sa vie mais, curieuse et poussée par sa mère qui se désespère de la voir célibataire, elle décide de résoudre ce problème comme une équation mathématique : avec méthode et détermination. Elle sollicite les services d’un escort boy pour qu’il lui apprenne les bases des relations amoureuses. Michael loue son corps, à contrecœur, aux femmes sensibles à son charme. Quand il fait la connaissance de Stella, il est stupéfait : pourquoi une si jolie jeune femme, tellement brillante, a-t-elle besoin de ses services ? Il va vite découvrir sa timidité, ses craintes. Ensemble, ils vont apprendre à les dompter, à vaincre le mur qui se dresse entre Stella et le bonheur.

Mon avis : Coucou tout le monde! Aujourd’hui, je reviens avec mon avis sur The Kiss Quotient d’Helen Hoang, publié chez Hugo & cie dans la collection New romance. Hé bien, quelle belle lecture ! J’ai passé un doux moment en compagnie de Stella et Michael. Je me suis vraiment très fort attachée à eux, spécialement à Stella qui, de par sa différence, à une relation à l’amour assez particulière. Même si le début du roman semble déjà vu (les Escort Boy ont la cote dans le domaine de la littérature sentimentale), ce roman développe sa propre trame, et touche le lecteur de façon assez ingénieuse.

Il y a une certaine lenteur dans cette histoire mais que j’ai beaucoup aimé. La première rencontre entre Stella et Michael par exemple, elle prend son temps et on a le temps d’appréhender chaque moment. C’est juste un régal à la lecture. Ce roman est écrit à la troisième personne, ce qui peut parfois me rebuter mais ici, ça n’a absolument pas été le cas. D’ailleurs, depuis quelques romans, je commence d’ailleurs doucement à me réconcilier avec ce type de narration (en tout cas, quand on est avec un narrateur omniscient – qui connait donc tout de l’histoire).

Concernant la relation tissée entre nos personnages principaux, j’ai adoré l’évolution et le tournant que prend doucement l’histoire. Stella est en pleine découverte des émois amoureux, et aucune facette n’est ignorée. La sexualité prend beaucoup de place au fil de pages et j’ai aimé voir Stella évoluer et trouver sa place dans le tourbillon d’émotions physiques par lesquelles elle passe. Le syndrome d’Asperger est traité de façon intéressante sans être le seul volet de l’histoire. Ça reste « léger » et en même temps plein d’émotions…

Vraiment, je vous conseille à 1000% de découvrir The Kiss Quotient, c’est un roman atypique, bien écrit, et où la romance fera, sans aucun doute, palpiter votre petit cœur !

« Toutes les choses qui font de toi une femme différente te rendent parfaite. »