La rebelle Maeve entraîne Otis, un ado vierge mais doté d’une mère sexologue, dans la création d’une cellule de thérapie sexuelle clandestine au sein de leur lycée…

Mon avis : Hello les loulous ! Aujourd’hui, on parle série avec mon avis sur la première saison de la série Netflix Sex Education. Une série qui était dans ma liste depuis très longtemps et que je me suis enfin décidée à rattraper. Et pour tout vous dire, je ne regrette pas…et ce, même si ce n’était pas gagné d’avance.

En fait, j’ai eu un peu de mal à accrocher au départ. Il m’a fallu 3 épisodes pour vraiment commencer à m’attacher aux personnages (excepté Eric, mon préféré et le plus touchant depuis le début). Maeve est détestable et j’ai eu beaucoup de mal avec elle mais heureusement, elle évolue beaucoup au fil du temps et en devient attachante grâce aux autres personnages, et notamment au lien qu’elle tisse avec Otis. Ce dernier est un chouette personnage mais disons que j’en attendais plus mais je pense qu’il a énormément de potentiel (et puis Asa Butterfield = ❤).

Sex Education est une série audacieuse, plus réaliste que d’autres, et qui ne joue pas dans le mièvre (ou juste un tout petit peu). Les personnages ont quelque chose de vrai, ce ne sont pas les lycéens que l’on voit habituellement dans les séries, toujours beaux et riches, et ça fait plaisir ! Il y a beaucoup d’humour et les sujets traités sont importants et bien amenés. Par tous ces personnages assez loufoques, la série parvient à parler de sujets autour de la sexualité qui ont une importance à l’adolescence, la période où l’on se pose le plus de questions. La série détruit quelques tabous et ça fait plaisir de voir ça à la télévision.

Voilà, pour moi, ce n’est pas un coup de cœur mais j’ai passé un bon moment, j’ai d’ailleurs enchaîné les épisodes très rapidement, c’est dire le côté addictif ! Bref, je recommande. 🙂

Le truc en + : Asa Butterfield a auditionné pour le rôle de Peter Parker, alias Spiderman, dans le reboot Spider-Man: Homecoming, finalement attribué à Tom Holland. Dans la chambre d’Otis, sur l’armoire près de son lit, on peut apercevoir un dessin ressemblant au visage de l’homme-araignée, avec une croix dessus.