Quelques livres documentaires qui valent le coup d’œil… #1

Hello, hello ! Aujourd’hui, je reviens vous parler lecture, mais plus spécifiquement sur les derniers livres plus thématiques que j’ai pu découvrir, et apprécier. A chaque fois que j’aurai une sélection suffisante pour faire un article, je vous partagerai ça. Vous pourrez ainsi constater que ça touche plein de domaines différents. C’est parti ! 🙂

Entre nous et le bonheur, il n’y a que nos peurs. Nous sommes tous confrontés à des peurs irrationnelles ou disproportionnées qui nous empêchent de vivre pleinement : peur d’être jugé, de réussir, de dire à quelqu’un qu’on l’aime… En s’appuyant sur sa propre expérience, André Charbonnier démontre de manière claire et accessible la mécanique qui se joue derrière l’apparition de nos peurs. Le danger repose en réalité sur une illusion car ces peurs ne correspondent à aucune menace réelle : nous les créons de toutes pièces, nous rendant prisonniers de nous-mêmes. Heureusement, il est possible de s’en libérer ! C’est tout l’objet de ce livre qui donne les clés essentielles pour y parvenir.

« Plus nos peurs se dissolvent, plus la joie se déploie, plus la vie devient simple et merveilleuse. »

Mon avis : Petit livre de développement personnel pour commencer avec cet ouvrage d’André Charbonnier. Plus de peurs que de mal est un livre accessible et agréable à lire. Il m’a fait beaucoup m’interroger sur le pouvoir que les peurs ont sur nous, êtres humains. Je vous avais d’ailleurs parlé de ce sujet qui prend beaucoup de place dans ma vie il y a 2 ans (si vous voulez revoir l’article, c’est par ici). Ce bouquin nous fait remonter en arrière, afin de donner un sens à ses peurs, en touchant à l’enfance par exemple. J’avoue que je me pose des questions depuis longtemps sur ce sujet, donc il y a plusieurs choses que je savais déjà mais j’ai tout de même beaucoup appris, et ça me donne envie d’encore approfondir le sujet. Un petit livre à mettre entre toutes les mains, c’est certain !

Les livres sur le jardinage ne manquent pas, les méthodes non plus… Mais cet ouvrage est différent : il rend compte d’une expérience personnelle, celle de produire, de manière très simple quoique peu orthodoxe, des légumes plus que bio AB, en quantité, sans aucun travail du sol, sans engrais, sans compost, sans pesticides, sans buttes… et sans impact négatif pour la planète. Pour cela, l’auteur, après un accident lui ayant imposé de ralentir le rythme, a passé au crible de ses connaissances agronomiques les habituels gestes du jardinier. Au regard de ce qui se passe dans un sol vivant, est-il indispensable de bêcher, de biner, de creuser, d’ameublir le sol ? Est-ce seulement utile ? Ne serait-ce pas carrément nuisible ? Les réponses qu’il a trouvées l’ont amené à une approche innovante : la phénoculture ! Chemin faisant, il corrige dans la permaculture ce qu’il considère comme étant des défauts techniques. Il esquisse la grande cohérence du système vivant que peut devenir tout potager si on respecte ses mécanismes biologiques – à condition de les connaître ! Il explique tout l’intérêt qu’il y a à coopérer avec ce système plutôt qu’à s’y opposer, à le contrarier sans cesse, à le piétiner… Ce livre est précieux pour ceux qui aiment comprendre avant d’agir… Pour ceux qui se méfient des modes, aussi… Ou simplement ceux qui s’interrogent !

Mon avis : On change de registre avec un livre orienté nature ! Le potager du paresseux a un titre qui pourrait directement vous faire penser à moi si vous me connaissiez personnellement. Car oui, j’ai plein d’envies concernant mon jardin, mais il me manque la motivation! Du coup, j’ai eu envie de jeter un coup d’œil à ce livre. Et, pour tout vous dire, je ne le trouve pas spécialement accessible pour une novice comme moi. J’ai appris beaucoup de choses c’est sûr, mais je pense que ça va trop loin par rapport à ce que moi j’ai envie de mettre en place. Maintenant, sachez que ce bouquin va au bout de son objectif : simplifier le travail de gestion du potager et c’est bien intéressant pour de bons jardiniers !

Les sirènes, mystérieuses et ambivalentes, peuplent les imaginaires depuis l’Antiquité. Elles sont parfois des femmes-oiseaux, et d’autres fois des femmes-poissons. Parfois, terribles tentatrices, elles provoquent naufrages et catastrophes. D’autres fois, créatures bienveillantes, elles sauvent les marins et leur assurent de bonnes pêches. De l’Irlande à la Thaïlande, de la Russie au pourtour méditerranéen, sous une forme ou sous une autre, elles traversent les époques, les mythes, les histoires. Ce beau livre illustré de photos étonnantes, vous propose une fascinante plongée dans leur monde…

Mon avis : Et je termine par un livre que j’ai reçu lors de la dernière Masse critique de Babelio. Sirènes est un livre magnifique nous retraçant l’histoire de ces créatures marines, tout domaine confondus. Et c’est juste passionnant. La mise en page est superbe et on sent clairement le livre de qualité. Il regorge d’images, et d’explications en tout genre. J’ai particulièrement aimé découvrir la vision de la sirène selon les différents pays, cultures ou encore époques. J’ignorais vraiment beaucoup de choses et c’était un plaisir d’en apprendre davantage !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Coin Littéraire..., Psycho/socio. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Quelques livres documentaires qui valent le coup d’œil… #1

  1. sphinxou dit :

    Chouette idée de partager ce genre de lectures ! Sirène me tente bien du coup 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.