#Avislittéraires – Mes dernières lectures

Coucou tout le monde ! Depuis quelques temps, j’ai un rythme de lecture assez soutenu donc je prends un peu de retard dans mes chroniques. C’est pour ça qu’aujourd’hui, j’ai réuni quelques avis dans un seul article avec des minis-chroniques pour vous faire part de mon ressenti global sur quelques bouquins. C’est parti ! 🙂

Alexandre est sapeur-pompier, il voit tous les jours des drames de la vraie vie. Ophélie rêve de faire le documentaire-choc qui lui ouvrira les portes d’une grande école de cinéma. Elle va le suivre avec sa caméra tout l’été, sur ses missions de secourisme, au cœur du danger. Mais il y a un monde entre la fiction et la réalité, surtout lorsqu’il faut jongler entre devoir professionnel et sentiments…

Mon avis : Premier livre avec Rouge de Julie Huleux que j’ai lu parce que l’auteure est présente au festival du livre romantique de Dunkerque (vous remarquerez qu’au fil des mois, je vais lire beaucoup d’auteurs présents à ce salon vu que je compte m’y rendre!). Et j’avoue qu’il ne me laissera pas un souvenir impérissable. J’ai passé un joli moment, c’est indéniable mais il m’a manqué l’étincelle pour en faire quelque chose de plus impérissable dans ma mémoire. Il est vrai qu’on s’attache beaucoup à Alexandre et Ophélie mais j’ai trouvé l’histoire d’amour un peu trop rapide. Mais j’avoue que c’est assez intéressant de se retrouver au centre des interventions des pompiers, et j’ai donc lu ce livre très rapidement.

Une petite romance sans prétention, mais qui ne m’aura pas particulièrement transcendée.

« C’est vrai que notre rencontre n’était pas banale, mais la vie ne l’est pas, pour qui sait saisir les opportunités. »

Chocolat contre pâtisserie. Castelli contre Palazzo. Lucas contre Catalina. Contre ? Tout contre, oui. Face à face, même ; car le local que Catalina a hérité de son grand-père se trouve à moins d’une dizaine de mètres du magasin des ennemis de toujours de sa famille : les Castelli. La guerre entre les deux clans dure depuis trois générations dans le petit village corse de Sartène, et l’installation de la descendante des Palazzo en face de la chocolaterie tenue par Lucas Castelli sonne comme une ultime provocation. Mais Cat a déjà surmonté bien pire que la concurrence frontale d’un voisin malpoli et ouvertement hostile, et il est hors de question qu’elle renonce à ouvrir sa pâtisserie, l’incarnation du nouveau départ qu’elle veut donner à sa vie – qu’elle doit donner à sa vie. Si Lucas veut vraiment la guerre, il l’aura… et ce sera la guerre des papilles !

Mon avis : J’ai enfin lu mon premier Lucie Castel grâce à mon amie Coralie (retrouvez d’ailleurs son avis ici) et je ne regrette absolument pas car j’ai passé un doux moment avec cette jolie lecture. La guerre des papilles, c’est le genre de petite romance feel-good que j’adore. C’est tendre, mignon, et en plus, les personnages sont adorables. J’aime découvrir des héros avec du piquant, qui ont de la répartie. Et pour tout ça, Lucie Castel a clairement répondu à mes attentes. Sa plume est légère, fluide et sans prise de tête. J’ai également beaucoup apprécié les personnages secondaires, qui prennent un belle place dans l’histoire. C’est une belle romance contemporaine que je vous conseille.

Et puis, un petit conseil si vous craquez pour cette lecture : lisez-le accompagné d’une douceur à manger car ce livre donne faim!! 🙂

« Le futur galope sans se retourner ; personne ne le rattrape jamais. Et, pendant ce temps, le temps s’effiloche en tirant avec lui la vie de vos proches. »

Ni la pluie froide ni les travaux qui contraignent Amanda à se garer loin de son bureau n’altèrent sa bonne humeur. Pas même le fait qu’on soit lundi et que ses clients actuels soient de vrais grincheux. Rien ne saurait réellement la contrarier. Rien sauf ce coup de fil inattendu qu’elle reçoit dans la matinée. Angèle, sa grand-mère adorée, vient de faire une mauvaise chute. N’écoutant que son cœur, la jeune femme saute dans sa petite auto rouge affectueusement surnommée Titine et parcourt en vitesse les quatre cents kilomètres qui la séparent de Rouge-Fontaine, où habite sa précieuse Mamie. Rouge-Fontaine n’est qu’un hameau perdu dans une épaisse forêt. Et qui dit forêt, en région de montagne et à la nuit tombante, dit danger. Mais le plus grand péril n’est pas forcément de heurter une biche au détour d’un virage. Il y a sans doute beaucoup plus à craindre d’être secourue par un homme portant le nom de Wolf.

Mon avis : Je trouve la couverture de Loup y es-tu ? tellement jolie que je suis bien triste de ne pas avoir accroché à cette histoire. Et c’est marrant car il semble vraiment avoir fait l’unanimité (il a quand même une moyenne de 17/20 sur Livraddict) mais voilà, moi j’ai trouvé que tout allait trop vite, et ce, de façon injustifiée, et je n’ai jamais cru en l’histoire d’amour. Et quand c’est comme ça, bah je ne peux pas avoir un avis spécialement bon vu que c’est quand même le but premier du bouquin. Bien que la réécriture de conte soit sympa en soi, le livre aurait mérité une centaine de pages en plus pour faire davantage naître les sentiments de nos personnages. Malgré tout, j’ai un autre livre de l’auteure dans ma PAL, et je compte tenter prochainement. Suite au prochain épisode donc… 🙂

« Aimer n’est pas une faiblesse, Maxime. C’est au contraire la plus grande force qui soit. »

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à #Avislittéraires – Mes dernières lectures

  1. Marion dit :

    Tu me donnes encore plus envie de lire « La guerre des papilles » du coup il va vraiment falloir que je me le procure rapidement ^^
    Et je vais aussi au Salon de Dunkerque =)

  2. roxou06 dit :

    certaines romances ont l’air sympa, surtout « la guerre des papilles »! j’ai un gros rythme de lecture aussi en ce moment, merci les insomnies 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.