Woody a toujours privilégié la joie et le bien-être de ses jeunes propriétaires – Andy puis Bonnie – et de ses compagnons, n’hésitant pas à prendre tous les risques pour eux, aussi inconsidérés soient-ils. L’arrivée de Forky un nouveau jouet qui ne veut pas en être un dans la chambre de Bonnie met toute la petite bande en émoi. C’est le début d’une grande aventure et d’un extraordinaire voyage pour Woody et ses amis. Le cowboy va découvrir à quel point le monde peut être vaste pour un jouet…

Mon avis : Coucou les loulous ! Aujourd’hui, on commence la semaine avec mon avis sur le tout nouvel opus de Toy Story que j’ai vu ce week-end en avant-première. Je faisais partie des sceptiques quant à l’utilité d’un quatrième film, mais au final, je l’ai trouvé sympathique et rempli d’émotions.

Dans ce nouveau film, on retrouve donc nos personnages favoris, ainsi qu’une ribambelle de nouveaux jouets, tous aussi déjantés les uns que les autres. On est dans une jolie continuité du film précédent, car Woody et sa bande sont maintenant la propriété de Bonnie, une petite fille toute mignonne qui s’apprête à faire sa rentrée à la maternelle. Mais lors d’un voyage en camping-car, tout ce petit monde va vivre des péripéties afin de sauver le nouveau jouet préféré de la petite fille, fourchette ! Et sincèrement, le film marche du tonnerre ! C’est drôle, rythmé et plein d’émotions. D’ailleurs le long-métrage passe très très vite et on est même assez triste de le voir se terminer (surtout de cette façon-là, snif!). Toy Story 4 fait une nouvelle fois appel à notre sensibilité d’enfant ayant grandi entourée de jouets cher à notre cœur. Ce qui fait que le ton est juste et bien utilisé.

Bon, le film n’échappe pas à quelques points plus négatifs comme par exemple les choix pris par Woody, surtout vers la fin du film. On sent que les scénaristes avaient envie de changer d’angle de vue mais ça trahit un peu le personnage qu’ils nous ont créé au fil des films. Je suis également un peu déçue par le fait que certains personnages que j’adore sont assez inutilisés, ça donne moins d’impact à la fin (même si j’étais très émue!).

Mais voilà, sinon, pour moi, c’est un très bel opus. Mention spéciale aux personnages de Lapin et Poussin, qui m’ont fait mourir de rire. Si vous aimez les 3 films précédents, je vous conseille d’aller voir celui-ci, sans hésiter. 🙂

Le truc en + : En France, la franchise Toy Story a été un grand succès. En 1995, le premier opus réunissait 2.758.991 personnes en salles. Le 2ème volet a quant à lui attiré 4.531.702 curieux 4 ans plus tard. Toy Story 3, sorti en 2010, a réalisé un score sensiblement similaire avec 4.368.761 entrées.

Rendez-vous sur Hellocoton !