Fan absolue de cinéma, Bailey Ridell a passé son année de lycée à discuter en ligne avec Alex, un geek également passionné des salles obscures. Et peut-être aussi à craquer un peu pour lui… Mais alors qu’elle s’apprête à le rencontrer, elle commence à paniquer. Et si c’était un pervers qui se cachait derrière son écran ? Ou tout simplement une déception dans la vraie vie ? Dans le petit musée local où elle s’est dégoté un boulot pour l’été, elle se rapproche de Porter, un mystérieux surfer un brin impertinent. Mais avant de décider avec qui elle pourrait partager une belle histoire, Bailey veut découvrir qui est Alex. Elle va donc remonter sa piste pour le retrouver. Tandis que la vérité se dévoile, Bailey devra assumer celle qu’elle est vraiment et faire un choix. Alex, peut-être ?

Mon avis : Hello, hello ! Je vous retrouve aujourd’hui afin de vous parler d’un livre publié chez Hugo New Way, que j’ai reçu dans le cadre d’une Masse critique de Babelio. Ce bouquin, c’est Alex, peut-être de Jenn Bennett. J’ai passé un joli moment avec cette lecture et j’avais donc hâte de vous en parler.

Dans ce roman YA, on rencontre Bailey, fan inconditionnelle de cinéma (dés le début, ça me plaisait déjà, je me reconnais facilement dans ce type de personnage aha) qui discute sur un forum spécialisé avec Alex, un geek partageant la même passion qu’elle. Alors qu’ils envisagent de se rencontrer lors du déménagement de Bailey, l’adolescente prend peur et n’annonce pas à Alex qu’elle s’est installée dans la même ville que lui… En arrivant là-bas, elle rencontre et se rapproche peu à peu de Porter… Vous imaginez bien que ce bouquin va nous faire part d’émois adolescents assez classiques mais porter par une très jolie plume. J’ai été embarquée dans l’histoire assez facilement grâce à l’auteure. Ça se lit très bien, et même si le tout est assez prévisible, ça reste réellement sympathique à la lecture.

J’ai beaucoup apprécié que ce bouquin se passe en Californie. Depuis que j’y ai réalisé mon voyage de noce l’an dernier, j’avoue que c’est toujours avec beaucoup d’émotions que je lis un ouvrage s’y déroulant, et celui-ci n’a pas échappé à la règle.

Mention spéciale à la mise en page du roman, car à chaque début de chapitre, nous avons droit à des citations de films et moi qui suis passionnée de cinéma, j’ai adoré repéré toutes ces références.

Bref, Alex, peut-être est un roman feel-good parfait pour les vacances ! Une petite romance YA parfaite pour emmener à la plage. 🙂

« Je suis incapable de dire si tu as peur de moi ou si tu es sur le point de me sauter dessus. »