Perfect Illusion de Claudia Tan

La société des parents d’Alex est au bord de la faillite. Heureusement, un célèbre milliardaire propose de la sauver. Mais il a une condition : pendant trois ans, Alex devra se faire passer pour la fiancée de son fils, Daniel. M. Kerrington espère ainsi changer l’image sulfureuse de Daniel, coureur de jupon invétéré. Or, Alex a toutes les raisons de refuser. Elle connaît déjà Daniel, et ils se détestent. Elle a des sentiments pour le beau Nate. Et puis… comment ses parents peuvent-ils oser lui demander ça ? Réticente, Alex finit pourtant par accepter…

Mon avis : Hello, hello ! Aujourd’hui, je vous retrouve afin de vous parler d’un roman que j’ai lu grâce à la plateforme Netgalley. Ce livre, c’est Perfect Illusion de Claudia Tan, une petite romance toute mignonne qui m’aura accompagnée quelques jours.

J’ose avouer que ça ne casse pas trois pattes à un canard, mais ce n’est pas mauvais non plus car la plume de l’auteure est vraiment addictive. On a envie de connaître la suite de l’histoire, et c’est sympathique à lire ! Mais bon, au final, rien de nouveau sous le soleil, et on retrouve un triangle amoureux qui m’aura agacé dès le début (il n’y a rien à faire, je n’aime pas ça). Heureusement, il se résout assez facilement et on voit tout de suite où l’histoire va arriver.

Du côté des émotions ressenties, c’est plutôt léger. Je trouve que les personnages tombent amoureux un peu trop facilement et j’aurais aimé qu’ils prennent leur temps et que tout ça naisse plus progressivement. Mais bon, en sachant que ce livre est classé jeunesse (ce que je trouve plutôt étonnant), ça le justifie peut-être davantage.

Bref, Perfect Illusion est une histoire fraîche et sympathique, mais plutôt lambda dans le paysage de lectures que j’ai ! C’est une lecture d’été mignonnette mais pas exceptionnelle.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans Coin Littéraire.... Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Perfect Illusion de Claudia Tan

  1. Fofie Lit dit :

    Aïe, moi et les triangles amoureux, on est pas trop potes… Je passe donc mon tour !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.