Sarah, libraire dans un petit village de Charente, peine à joindre les deux bouts. Entre la plomberie capricieuse de l’immeuble, les murs décrépis et son incapacité notoire à résister à l’envie d’acheter tous les livres d’occasion qui lui tombent sous la main, ses finances sont au plus mal. Alors, quand un ami lui propose un arrangement pour le moins surprenant mais très rémunérateur, elle hésite à peine avant d’accepter. C’est entendu : elle hébergera Maxime Maréchal, acteur aussi célèbre pour ses rôles de bad boy que pour ses incartades avec la justice, afin qu’il effectue en toute discrétion ses travaux d’intérêt général dans la librairie. Si l’acteur peut survivre à un exil en province et des missions de bricolage, elle devrait être capable d’accueillir un être vivant dans son monde d’encre et de papier… Une rencontre émouvante entre deux êtres que tout oppose mais unis par un même désir : celui de vivre leurs rêves.

Mon avis : Hello les loulous ! Aujourd’hui, on parle littérature sur le blog avec mon avis sur le dernier bouquin d’Emily Blaine, auteure française que j’adore ! D’ailleurs, pour la petite histoire, j’avais pré-commandé son roman et il a malheureusement un petit peu patienté sur mes étagères mais je suis contente de l’avoir enfin sorti de ma PAL, car vraiment, c’est le genre de bouquin que j’aime plus que tout… 🙂

Pour moi, Emily Blaine est une valeur sûre. Elle m’emporte très facilement dans ses histoires et La librairie des rêves suspendus a totalement correspondu à mes attentes. C’est frais, léger, plein d’émotions et puis surtout, ça parle de livres….et même d’amour pour les livres. Ce roman est parsemé de belles citations touchant aux livres, et j’ai tout simplement adoré. Je me suis beaucoup attachée au personnage de Sarah, à qui on s’identifie vraiment très facilement. Je me suis reconnue en elle, dans sa timidité et dans sa sensibilité. Elle a le cœur sur la main et c’est vraiment le genre de personnage que j’adore. Quant à Maxime, je l’ai beaucoup aimé également, mais c’est surtout son évolution qui est touchante et émouvante. Au contact de Sarah, il va se métamorphoser, apprendre les valeurs de la vraie vie et j’ai été littéralement happée par cette histoire.

Le roman est assez court, alors que je vous avoue qu’une fois commencé, je n’ai pas su m’arrêter et je l’ai lu d’une traite. La librairie des rêves suspendus peut se placer dans la catégorie des romans doudou, que l’on relit par temps maussade. Et puis, je tiens à faire une petite mention spéciale pour l’objet livre. Le travail d’édition est superbe et c’est vraiment le genre de bouquin qu’on prend plaisir à voir trôner fièrement dans sa bibliothèque. 🙂

Bref, foncez!!!! 🙂

« Ce que je ressentais avec Frédéric n’avait rien à voir avec ce que je ressentais en présence de Maxime. C’était comme comparer un livre neuf avec un livre d’occasion. Le premier était beau, lisse, parfait, au parfum d’encre fraîche. Alors que le second, corné et abîmé, révélait une odeur plus marquée et des pages jaunies. Ils pouvaient raconter la même histoire, mais le livre d’occasion racontait des histoires cachées, celles qui me fascinaient et qui me faisaient rêver. C’était exactement ce qu’était Maxime. Un beau livre d’occasion, écorché, aux histoires secrètes, marquées sur son corps. »

D’autres livres d’Emily Blaine :

Toi. Moi. Maintenant ou jamais
Ensemble maintenant pour toujours

Tout en haut de ma liste
Si tu me le demandais
Les filles bien ne tombent pas amoureuses des mauvais garçons
All I want for christmas