Coucou tout le monde! Petit article où je vous partage mes avis sur les 4 derniers tomes de la saga Driven qui concernent à chaque fois un couple différent. Ce sont des histoires indépendantes mais s’insérant dans l’univers de base. Let’s go !
(Si vous voulez lire mon article sur les premiers tomes, c’est par ici).

Une nuit. C’était tout ce que ça devait être. Marquée par la perte de sa soeur, Haddie Montgomery a abandonné toute idée de relations. Tout ce qu’elle souhaitait de Beckett Daniels, c’était une distraction pour échapper durant un petit moment à la peine… Il ne devait y avoir aucun lien, aucune émotion… alors pourquoi ne peut-elle pas chasser les souvenirs de leur nuit mémorable de ses pensées ? Ou le goût de son baiser sur ses lèvres? Haddie a beau essayer de l’oublier, Becks tente sans cesse de lui prouver qu’elle doit vivre dans l’instant. Mais elle est déterminée à éviter tout engagement amoureux, et elle peut toujours se servir de la réapparition de son ex-petit ami pour étouffer le feu que Becks a fait naître en elle… À moins que le sort ne la force à réaliser que ce genre d’attirance n’arrive pas souvent, et qu’une chance d’être aimée vaut tous les risques ?

Mon avis : Je ne pensais pas autant aimer ce tome. C’est assez difficile de passer à une nouvelle histoire qui ne concerne plus des personnages qu’on aime par dessus tout. Bon, ce qu’il y a de bien, c’est qu’au fil de l’histoire entre Rylee et Colton, on a appris à connaître Haddie et Beck et donc, ce sont deux personnages auxquels je me suis fortement attachée.

Et comme d’habitude, K. Bromberg a réussi à retranscrire de belles émotions au travers de ses personnages et au travers de ses mots. Le roman se dévore, c’est une véritable addiction… J’ai vraiment adoré le personnage de Becks, aussi déterminé qu’il puisse être, dans sa dévotion pour Haddie. De plus, l’auteure traite ici de sujets difficiles, surtout concernant son personnage féminin, et je n’ai pu m’empêcher de verser des larmes… C’est vraiment très émouvant, et d’ailleurs maintenant que j’ai lu toute la saga, je pense que ce tome-ci est le plus touchant, il ne peut laisser insensible.

Tout petit bémol par contre sur le fait que Colton et Rylee soient quasiment inexistants dans cette histoire. J’aurais aimé les voir un peu plus. Mais bon, en même temps, je peux comprendre le choix de l’auteure.

Depuis toujours, Hawkin Play, rockeur rebelle au grand coeur, passe derrière son frère jumeau pour réparer ses erreurs. Cette fois, les abus de Hunter, qui mettent le groupe en péril, risquent de coûter à Hawkin un séjour derrière les barreaux. Pour s’attirer les bonnes grâces du juge, Hawke accepte de tenir conférence à la fac locale. Un poste qui inspire aux copains du boysband, un pari : séduire Quilan, l’assistante sexy du professeur. Seulement la fière Quinlan n’est pas une fille facile, et met tout en oeuvre pour échapper aux griffes du rockeur. Alors que le pari est presque gagné pour Hawke, son frère jumeau Hunter, vient s’en mêler, prêt à tout pour lui mettre des bâtons dans les roues…

Mon avis : Dans ce tome 6, c’est la petite sœur de Colton qui est mise à l’honneur et je suis ravie de l’avoir davantage découverte car pour le coup, elle avait peu de place dans les tomes concernant l’histoire d’amour de son grand-frère. L’histoire d’amour entre elle et Hawkin est certes assez classique dans la construction (l’éternel pari qui tourne mal) mais est pleine de rebondissements !

Pour le coup, pas de malheur dans ce roman-ci. Pour dire vrai, ça m’a même fait bizarre car l’histoire est nettement moins dramatique que dans les précédents. Mais en fait, ça fait du bien car c’est frais et amusant par bien des manières. Evidemment, l’auteure n’oublie pas l’émotion et nous emporte autant qu’avec le reste de la saga. Au moins, elle se renouvelle, et on n’a pas l’impression de relire à chaque fois le même livre.

Un bon tome également ! 🙂

Tanner Thomas, correspondant de guerre à l’étranger, accro à l’adrénaline de son métier revient dans l’arène.Pour surmonter la perte d’un être cher, il concentre toute son énergie à dénicher le prochain scoop. Mais lorsqu’il rencontre sa coéquipière, la superbe photojournaliste, Beaux Croslyn, il perd son objectif de vue –; et prend encore plus de risques. Charriant des secrets qu’elle refuse de révéler, Beaux est loin d’être une femme ordinaire. Elle se rapproche malgré tout de Tanner pour se cacher derrière les étincelles de la passion. Mais lorsque le passé de Beaux commence à mettre leur relation –; et leurs vies –; en danger, Tanner est déterminé à faire éclater la vérité. Quitte à la pourchasser jusqu’aux confins de la terre…

Mon avis : Alors, pour celui-ci, on change tout à fait de registre – et j’ai d’ailleurs eu l’impression de complètement sortir de la saga, et j’avoue que ça m’a plutôt déstabilisé. Du coup, j’ai eu un moment de battement avant d’accrocher vraiment à l’histoire.

On fait ici plus ample connaissance avec Tanner, le frère de Rylee, qui est correspondant de guerre à l’étranger. On est donc plongé dans un tout autre contexte, une tout autre ambiance mais qui parvient, au fil des pages, à nous accrocher à l’histoire. En plus, dans ce tome, nous n’avons que le point de vue masculin, ce qui est assez différent par rapport au reste de la saga. La passion naissante entre Tanner et Beau va être perturbée par de nombreux rebondissements très inattendus. Jusqu’à la dernière page, l’auteure parvient à nous retourner et à jouer avec nos émotions. C’était très fort et j’ai beaucoup aimé !

Derrière son volant, le champion automobile Zander Donavan est au sommet de son art. Mais trop d’excès dans sa vie personnelle, le force à faire une pause. Il a besoin de sortir de l’ombre de son célèbre père. Getty Caster fuit les abus dont elle a été victime dans son passé, s’isole dans un cottage de bord de mer. Seule. Jusqu’au jour où elle y découvre un étranger sexy.. Leur attirance mutuelle, prend vite le pas sur leurs querelles. Mais s’abandonner à leur désir déclenche une réaction en chaîne, leurs passés se télescopant. Alors que cet amour inattendu est en jeu, parviendront-ils à en vaincre les répercussions pour construire leur futur ?

Mon avis : Et je termine par le tome 8 avec l’histoire de Zander, le fils adoptif de Rylee et Colton, qui a donc bien grandi. J’étais plutôt sceptique au départ car je n’arrivais pas à l’imaginer jeune homme vu que la dernière fois que nous l’avions croisé, il avait à peine 12 ans…

Et puis en fait, ce roman est sans doute celui qui a le plus touché à ma corde sensible. J’ai tout aimé dans cette histoire. La rencontre de Zander et Getty est à la fois inattendue et comme une évidence. Ces deux-là vont prendre conscience d’une myriade de choses au contact l’un de l’autre et ça m’a beaucoup émue. J’ai aimé en apprendre également davantage sur la relation qui lie Zander à Colton. Toutes les scènes les confrontant sont très fortes et poignantes.

Vraiment, ce tome est juste un concentré d’émotions pures. Un vrai régal.