Depuis que Hobbs, fidèle agent de sécurité au service diplomatique des Etats-Unis, combatif mais droit, et Shaw, un homme sans foi ni loi, ancien membre de l’élite militaire britannique, se sont affrontés en 2015 dans Fast & Furious 7 ; les deux hommes font tout ce qu’ils peuvent pour se nuire l’un à l’autre. Mais lorsque Brixton, un anarchiste génétiquement modifié, met la main sur une arme de destruction massive après avoir battu le meilleur agent du MI6 qui se trouve être la sœur de Shaw. Les deux ennemis de longue date vont devoir alors faire équipe pour faire tomber le seul adversaire capable de les anéantir.

Mon avis : Coucou les loulous ! Aujourd’hui, je vous retrouve afin de vous parler du dernier film que j’ai vu au cinéma, qui n’est autre que le spin-off de la saga Fast & Furious, centré sur les personnages de Luke Hobbs (Dwayne Johnson) et Deckard Shaw (Jason Statham). Bon, avant toute chose, sachez que je ne voue pas un culte à la saga originelle et que je n’ai pas vu tous les films. Pour moi, c’est avec ce film-ci que je découvrais les personnages donc je ne sais pas si je suis la mieux placée pour parler de ce long-métrage. Je risque, en tout cas, d’omettre certains éléments qui ont sûrement échapper à mon attention. Pour ma part, je l’ai regardé comme un film totalement indépendant et ça ne m’a pas du tout gênée…

Il faut le dire, quand on va au cinéma voir ce genre de film, il faut accepter de déconnecter ses facultés mentales et d’apprécier le film tel qu’il est : un pure divertissement qui ne se prend pas au sérieux (ou peut-être bien que si…mais alors il ne le fait pas bien aha). On va pas se mentir, c’est agréable à voir. La rivalité entre Hobbs et Shaw est très drôle (mais après 45 minutes de film, on voudrait déjà que ça s’arrête) et puis, ils ont l’art de nous faire passer de chouettes messages (certes un peu poussifs) autour de l’importance de la famille et l’importance du clan en général. Côté visuel, ça fait clairement le taf. Les scènes d’action sont minutieusement chorégraphiées et assez nettes (et je trouve qu’il faut le mentionner car certains films d’action font mal aux yeux tellement c’est brouillon!). Pour ce qui est du casting, ça ne vole pas particulièrement haut. Les acteurs font ce qu’ils font habituellement et soit on apprécie, soit on passe son chemin. J’aimerais tellement voir ce genre d’acteurs de films d’action interpréter autre chose pour une fois…

Mais voilà, côté scénario, ça casse pas trois pattes à un canard. J’ai l’impression d’avoir vu ce film 1000 fois et on ne ressort pas particulièrement changé de ce genre de visionnage. Et puis, je ne comprends pas l’utilité d’ajouter ce côté un peu «  » »science-fiction » » » au personnage joué par Idris Elba… Ça en devient tellement too much…

Bref, si vous avez envie de vous détendre devant un énième film d’action alors Hobbs & Shaw pourra vous ravir. Il ne faut simplement rien en attendre d’autre. Au final, je n’ai pas passé un mauvais moment, c’est juste que ce n’était pas exceptionnel.

Le truc en + : C’est pendant le tournage de Fast & Furious 8, où le personnage de Charlize Theron est la nouvelle méchante, que les producteurs ont eu l’idée de faire un spin-off centré sur les personnages de Hobbs et Shaw.