Faith a eu un passé troublé, mais elle est déterminée à mettre de l’ordre dans sa vie. Elle habite maintenant dans une petite ville, elle travaille pour sa meilleure amie et essaie d’être une bonne mère pour Max, son fils sourd de quatre? Lors d’une réunion des narcotiques anonymes, elle rencontre Jude, un homme mystérieux qui semble la défier dés la première minute? Elle ne peut nier qu’il est non seulement intrigant, mais aussi magnifique. Elle est attiré par lui, mais elle sait que Jude est dangereux pour son cœur. Faith essaie de rester loin de Jude, mais celui-ci persiste et lentement, il se faufile dans sa vie. Faith ne peut se pardonner son passé, ses faiblesse et la dépendance. Jude pourra-t-il lui donner une seconde chance?

Mon avis : Coucou à tous! Aujourd’hui, nouvel article avec mon avis sur Destins troublés de Geneva Lee, publié chez Hugo New Romance début du mois de septembre. Encouragée par ma copine Lectrice Lambda, je n’ai pas résisté très longtemps et j’ai dévoré ce livre.

C’est la toute première fois que je lisais l’auteure, et je suis ravie d’avoir découvert sa plume qui m’a beaucoup émue. Geneva Lee nous présente ici une histoire difficile et qui ne peut laisser indifférent. Elle traite de l’addiction, sous plusieurs formes et de l’impact sur les proches. A travers ses personnages, l’auteure nous livre beaucoup d’elle-même (en tout cas, c’est ce que laisse penser sa petite note du début) et j’ai été d’autant plus touchée par cette histoire. J’ai beaucoup apprécié les personnages et leur façon d’interagir ensemble, et que ce soit nos héros ou les personnages secondaires. On s’attache beaucoup à tout ce petit monde. La romance en tant que telle est vraiment très jolie et il y a clairement un côté addictif qui m’a fait dévorer le roman.

Néanmoins, si j’avais une petite réserve à mettre en avant, ce serait le fait que j’ai deviné les révélations bien avant qu’elles nous soient dévoilées. Du coup, on perd un petit peu de saveur dans la découverte de tout ça, même si c’est très émouvant.

Bref, je suis ravie de m’être plongée dans cette histoire. J’espère pouvoir redécouvrir la plume de l’auteure car c’était pour moi un vrai bon moment.

« L’océan est si vaste et insondable, comme une personne. Je pourrais te connaître depuis des années et tu ne connaîtrais pourtant aucun des moments qui ont fait de moi la femme que je suis aujourd’hui. Ni ceux qui forgent celle que je serai demain ou dans cinq ans. Personne ne peut véritablement connaître une autre personne. Nous sommes tous des mystères, comme la mer. « 

La couverture VO