Un soir d’octobre, alors que Mila rentre chez elle, sa vie bascule. Quelqu’un l’attend en bas de son immeuble. Une main se plaque sur sa bouche, et un 4X4 l’emporte… Mila vient d’être enlevée. Lorsqu’elle revient à elle, la jeune femme s’aperçoit qu’elle est séquestrée et coupée de tout, sans comprendre pourquoi elle a été prise pour cible. Qui est son ravisseur ? Que lui veut-il ? Retenue dans un endroit isolé, elle va devoir apprendre à vivre avec Carter, l’homme chargé de la surveiller, qui la trouble autant qu’il la terrifie. Pour Carter, Mila n’est qu’un contrat de plus à honorer. Sa mission est simple : l’enlever, la maintenir prisonnière puis la relâcher une fois la rançon payée. Mais il commet une erreur qui va tout bouleverser : quelque chose chez sa captive lui fait baisser la garde. Et il laisse malgré lui un lien se créer entre eux… Tandis que leur cohabitation forcée se prolonge, Carter et Mila en découvrent chaque jour davantage l’un sur l’autre et la jeune femme réalise que malgré les apparences, son ravisseur porte un lourd fardeau et qu’il est peut-être prisonnier autant qu’elle. Et si l’amour pouvait les libérer ?

Mon avis : Coucou tout le monde! Nouvel article aujourd’hui avec mon avis sur un livre qui fait beaucoup parler de lui sur la blogo des lectrices de romances, dans le sens où c’est un roman plutôt sombre qui bouscule quelque peu nos habitudes (sans pour autant être plongé dans une Dark Romance pure et dure). J’avais très hâte de le lire car j’aime beaucoup Laura S. Wild, et je peux vous dire que j’ai beaucoup aimé sans non plus avoir le même coup de cœur de fou que beaucoup ont ressenti à la lecture de cette histoire.

Pour ma part, ce que j’ai beaucoup aimé, c’est l’intensité de cette histoire. C’est fort et plein d’émotions de tous types. Until The End est le genre de lecture qui possède un côté très addictif, car on crève d’envie de connaître les tenants et aboutissants des agissements des personnages, surtout de la part de Carter. En parlant de lui d’ailleurs, je n’ai pas totalement adhéré à ce personnage et ce jusqu’à la fin. Mais pour ça, chapeau à Laura S. Wild car j’aurais trouvé trop simple que ce héros ait deux faces et que d’un coup, il devienne doux comme un agneau sous prétexte qu’il ressent des sentiments amoureux pour quelqu’un. Du coup, Laura S. Wild nous présente un personnage, certes très perturbé (lol), mais qui reste entier et fidèle à lui-même jusqu’à la fin. Pour ce qui est de Mila, l’héroïne, je me suis profondément attachée à elle et j’ai aimé être au plus proche de ses réactions, et de ses sentiments profonds.

Concernant l’histoire, il faut s’accrocher car les personnages ne sont pas épargnés et j’ai été très sensible à tout ce qu’ils traversent au fil de l’histoire. Les révélations sont surprenantes et nous tiennent vraiment en haleine. Et puis, tout simplement, Until the end est un livre qui nous prouve que l’amour surpasse absolument tout et il a réussi à me toucher par bien des manières. Je ne peux donc que vous le conseiller, mais attendez-vous à une romance sombre où vos sentiments seront malmenés!

« Ce n’est plus un homme qui me fait face à cet instant, mais la personnification de la souffrance, la définition même du désespoir et de la colère. »

D’autres livres de Laura S. Wild :

My Escort Love
My Crazy Love